Commission scolaire des Rives-du-Saguenay

Inauguration de deux nouveaux gymnases

La Commission scolaire des Rives-du-Saguenay a procédé hier... ((Photo Jeannot Lévesque))

Agrandir

La Commission scolaire des Rives-du-Saguenay a procédé hier à l'inauguration de deux nouveaux gymnases dans des établissements qui devaient composer avec des infrastructures désuètes depuis plusieurs années, grâce à des investissements globaux de l'ordre de 5,5 M$.

(Photo Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Chicoutimi) La Commission scolaire des Rives-du-Saguenay a procédé hier à l'inauguration de deux nouveaux gymnases dans des établissements qui devaient composer avec des infrastructures désuètes depuis plusieurs années, grâce à des investissements globaux de l'ordre de 5,5 M$.

Le projet le plus ambitieux a été réalisé à l'école Saint-Isidore-Saint-Denis. Il s'agit dans ce cas d'un projet en partenariat avec la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, la ville de Saguenay et le ministère de l'Éducation, des Loisirs et du Sport. Le coût global de ce gymnase d'une superficie de 890 mètres carrés est de 2,8 M$.

La ville et la commission scolaires ont versé chacun 700 000 $ alors que le ministère a assumé la somme de 1,4 M$ pour compléter le montage financier.

Il s'agit d'un gymnase construit selon les normes nationales qui sera en mesure d'accueillir des élèves et des adultes sur deux plateaux. Les personnes qui ont assisté à l'inauguration ont été surprises par la beauté de l'immeuble. Le plafond a été érigé avec les systèmes de bois d'ingénierie de Chantier Chibougamau, ce qui donne une perspective différente de l'intérieur.

La participation financière de la ville fera en sorte d'offrir aux citoyens qui participent ou souhaitent mettre en place des activités physiques en soirée des espaces additionnels. Le gymnase est doté d'une entrée indépendante et des services pour ces activités autres que l'apprentissage scolaire.

Lors de la cérémonie d'ouverture, la directrice de l'école, Louise Noël, a rendu hommage à son prédécesseur Luc Émond qui a monté le projet et a convaincu les différentes instances de la commission de l'importance de le réaliser. L'ancien gymnase était pratiquement dangereux pour les élèves puisqu'il y avait des poteaux en plein milieu de la salle, limitant les élèves dans les exercices et surtout la pratique des sports pendant les cours d'éducation physique.

Immédiatement après l'inauguration de l'école Saint-Denis, tous les dignitaires ont pris la direction de l'école Sainte-Bernadette. À cet endroit, le ministère de l'Éducation du Loisir et des Sports a financé seul le projet de salle multifonctionnelle sans partenariat.

Le projet a été initialement prévu à un coût de 2,7 M$. La soumission la plus basse a été de l'ordre de 2 M$ et le projet a finalement été réalisé pour 1,7 M$. La salle multifonctionnelle offre une superficie de plancher de 374 mètres carrés, ce qui permet d'accueillir deux terrains de badminton réglementaires tout en offrant l'espace nécessaire pour les cours d'éducation physique. Les sommes disponibles qui n'ont pas été utilisées pour le projet de salle seront consacrées au réaménagement de la bibliothèque ainsi que d'un laboratoire informatique.

Un peu comme ce fut le cas pour l'école St-Denis et St-Isidore, les directeurs qui ont poussé le projet ont été affectés à d'autres écoles. La directrice Sonia Sirois a souligné le travail des directeurs successifs Gilbert Paiement et Sylvain Morissette qui ont tenu le projet à bout de bras en compagnie du comité d'établissement.

Le député libéral de Dubuc a assisté aux deux inaugurations pour représenter le premier ministre Philippe Couillard. Serge Simard a souligné l'importance de disposer d'Infrastructures de qualité pour développer de saines habitudes de vie.

Le député péquiste de Chicoutimi, Stéphane Bédard a pris quelques minutes pour s'adresser directement aux enfants. Il était heureux que ces deux projets aient finalement été réalisés après plusieurs tentatives et refus des gouvernements successifs. Les subventions pour la réalisation de projet ont été confirmées par le gouvernement de Pauline Marois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer