Le syndicat accusé de mentir

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(CHICOUTIMI) La Corporation des concessionnaires d'automobiles du Saguenay-Lac-Saint-Jean accuse le syndicat d'avoir véhiculé des informations mensongères.

Par le biais d'un communiqué émis lundi matin, la partie patronale soutient que la suspension des rencontres de médiation prévues pour le mois de décembre a été décrétée à la demande du conciliateur. Cette version contredit celle du président du Syndicat démocratique des employés de garage, Georiges Bouchard, qui a pointé du doigt les concessionnaires pour cette rupture du processus.

«M. Georges Bouchard a délibérément menti devant la presse et devant ses membres en accusant la partie patronale d'être responsible de la suspension des rencontres de décembre, signe le président de la Corporation, Gino Fortin. Nous voulions respecter la demande du médiateur de ne pas faire de déclarations publiques, mais nos membres ne peuvent plus laisser le leader syndical dire n'importe quoi pour ternir l'image des concessionnaires.»

La Corporation des concessionnaires automobiles a déclenché un lock-out en février 2013. Le conflit touche 25 garages et quelque 450 employés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer