Stage de perfectionnement grâce à une bourse de la Fondation Timi

Le cascadeur Robert Maltais en Alberta

Robert Maltais incarne Jos Maquillon depuis cinq ans.... ((Photo Jeannot Lévesque))

Agrandir

Robert Maltais incarne Jos Maquillon depuis cinq ans. Avec La Fabuleuse, il s'est découvert une passion pour les cascades, le maniement d'armes et les mouvements suggérant l'illusion de blessures.

(Photo Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Mélyssa Gagnon
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Derrière le sympathique personnage de Jos Maquillon, l'un des visages familiers de LaFabuleuse histoire d'un Royaume, se cache un homme plutôt casse-cou.

Le public l'ignore sans doute, mais le comédien bénévole Robert Maltais n'a peur de rien. Passionné de cascades et cracheur de feu invétéré, l'artiste, qui a récemment fondé sa propre école, vient de recevoir une bourse remise par la Fondation Timi. Il s'envolera donc vers Banff à la fin du mois pour prendre part à un stage de perfectionnement qui devrait lui rapporter gros.

«Je suis fou, mais pas stupide», s'amuse à dire Robert Maltais, en entrevue. Il emprunte la citation à l'acteur d'origine chinoise et spécialiste des arts martiaux, Jackie Chan. Mais si le Saguenéen prend un malin plaisir à flirter avec le danger, il réalise toujours ses cascades de façon sécuritaire, histoire de pouvoir répéter le même tour plus d'une fois.

Hasard

Le comédien bénévole n'était pas destiné au domaine des arts. Diplômé en architecture, il a dessiné des plans de maisons pendant une quinzaine d'années. Robert Maltais a été planificateur financier et a cumulé une panoplie de boulots, jusqu'à ce qu'il vienne grossir les rangs de LaFabuleuse il y a neuf ans, un peu par hasard. L'une de ses filles souffrait de bégaiement. Pour l'aider, le papa a cru bon de vivre avec elle l'expérience de la scène. De nature timide, Robert s'est lancé corps et âme dans l'aventure qui a magistralement transformé sa vie. Il avait enfin trouvé sa voie.

«À un moment donné, j'ai passé les auditions pour un rôle dur et je devais participer à un combat. Je me suis rendu compte que j'avais du talent pour ça, sans le savoir», raconte-t-il. Le Chicoutimien est rapidement devenu la référence en matière de cascades au sein de LaFabuleuse. Quand il a vu un expert donner des leçons de cracheur de feu aux comédiens, il lui a dit: «Il faut que tu me montres ça!»

Depuis, Robert évolue au sein de la troupe Les Fous du Roi et en met plein la vue aux spectateurs lors d'une panoplie d'événements publics.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer