Achat de l'immeuble où se trouve le Cabaret JR

Saguenay soumet une offre

Saguenay veut acquérir l'immeuble où se trouve présentement... ((Archives))

Agrandir

Saguenay veut acquérir l'immeuble où se trouve présentement le Cabaret JR. Le conseiller municipal Carl Dufour n'a pas précisé les intentions de la Ville, mais a laissé entendre que le bâtiment présentant des caractéristiques patrimoniales intéressantes ne serait pas démoli.

(Archives)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

(Jonquière) Saguenay vient de soumettre une offre d'achat pour l'acquisition du 1942-1948 boulevard Mellon, là où a pignon sur rue le Cabaret JR.

La Ville est prête à débourser 250 000$ pour mettre la main sur le bâtiment présentant un intérêt patrimonial, même s'il se trouve présentement en piteux état. Un mandat a été confié à une firme spécialisée pour l'analyse en profondeur de l'immeuble voisin de la caisse d'économie Desjardins et des bureaux du Syndicat national des employés de l'aluminium d'Arvida (SNEAA). Il faut dire que ce secteur du boulevard Mellon est en pleine effervescence depuis que la Ville a acquis, puis démoli, les propriétés situées à l'autre extrémité de l'immeuble dans le but de construire un édifice destiné à Revenu Québec.

«Le centre-ville se porte très bien. J'ai souvent dit que je voulais procéder à un ménage complet du boulevard Mellon et c'est en train de se faire», a déclaré le conseiller municipal Carl Dufour, au cours d'un entretien téléphonique.

L'élu n'a pas précisé quelle serait la future vocation du bâtiment. Il a cependant laissé entendre que l'édifice «a de l'importance» et que la démolition est exclue. Le 1942-1948 Mellon pourrait bien abriter le futur musée d'interprétation sur l'histoire d'Arvida, un projet caressé par le milieu depuis quelques années. À ce sujet, l'échevin Dufour a refusé d'ouvrir son jeu.

Règlement

Il serait étonnant que la présence d'un bar de danseuses exotiques cadre dans les projets de la Ville. En août dernier, devant des rumeurs persistantes de déménagement, le patron du JR précisait au Progrès-Dimanche que son bail de location arriverait à échéance dans trois ans. Serge Gilbert confiait avoir songé à acheter la bâtisse, mais a jugé le prix de vente trop élevé considérant l'ampleur des investissements requis.

Un règlement municipal encadre les bars de danseuses nues à Saguenay. Depuis 2012, ce type de commerce ne peut s'implanter ailleurs que dans le secteur du centre commercial Place du Royaume.

Par ailleurs, Saguenay vient d'acquérir le 3875 rue Colbert, à Jonquière, où se trouvaient jadis les bureaux administratifs et syndicaux du magasin Potvin et Bouchard. Le coût d'acquisition a été fixé à 195 000$. La conseillère Sylvie Gaudreault s'est contentée de dire que l'achat permettrait «d'améliorer les accès» vers le nouveau développement domiciliaire de la rue Colbert, ce qui laisse présager que l'immeuble tombera sous le pic des démolisseurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer