Nouveau produit de MobileXpert

Recharger son cellulaire au resto

Thomas Lévesque montre à quoi ressemblera le dispositif... ((Photo Rocket Lavoie))

Agrandir

Thomas Lévesque montre à quoi ressemblera le dispositif qui permettra de recharger les cellulaires dans des lieux publics.

(Photo Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Chicoutimi) MobileXpert mettra en marché dès la mi-décembre un dispositif de recharge de cellulaires qui pourra être installé dans les commerces, voire les hôpitaux et les institutions scolaires. Déjà, un partenariat entre MobileXpert et le restaurant la Voie maltée a été signé.

«C'est mon premier projet d'affaires, lance l'entrepreneur Thomas Lévesque, qui a déjà ouvert deux succursales de MobileXpert, une à Alma et une à Chicoutimi. Il y a quatre ans, avant même de lancer MobileXpert, j'avais eu l'idée de commercialiser ce produit. À l'époque, le besoin était moins grand. Maintenant, tout le monde a un cellulaire et personne ne veut avoir à ''vivre sans son cellulaire'' parce qu'il n'a plus de batterie. C'est donc un produit idéal pour les restaurants ou les hôpitaux, par exemple.»

Les stations seront entièrement automatisées, de sorte qu'aucune clé ou carte ne sera nécessaire. Les cellulaires seront placés dans une case sécurisée par un code personnalisé. Il en coûtera 2$ pour charger 15 minutes et 4$ pour 30 minutes. Il est également possible qu'un partenariat soit fait entre une entreprise et MobileXpert afin qu'une compagnie paie un montant fixe et que les utilisateurs n'aient pas à défrayer un sou. Un écran pouvant diffuser des publicités est inclus dans le dispositif.

«L'an passé, j'ai vu une entreprise à l'émission Dans l'oeil du dragon qui proposait ce type de dispositif. Deux dragons ont embarqué. Ça a validé que mon idée était bonne! J'ai fait une visite dans une usine de New York, mais je n'ai pas aimé le produit. Finalement, j'ai eu un contact avec une usine en Chine. Le produit provient de là.»

Idéalement, Thomas Lévesque aimerait éventuellement produire le dispositif dans la région. Il a à son emploi deux étudiants en génie qui pourraient reproduire, voire améliorer, le produit.

S'ajuster

MobileXpert «s'ajustera au marché», explique Thomas Lévesque. «On verra si les gens sont enclins ou non à payer pour faire recharger leur cellulaire. L'option de la publicité est aussi intéressante. Tu pourrais écouter un 15 secondes de publicité, par exemple, et en échange pouvoir recharger ton cellulaire pendant 15 minutes.»

L'entrepreneur recevra ses deux premiers dispositifs à la mi-décembre.

Il commercialise aussi un nouveau produit (second-glass) depuis quelques mois qui consiste à placer une deuxième «vitre» sur son cellulaire ou sa tablette afin de ne pas casser la première. «Ce sont nos deux derniers projets, mais on en a d'autres pour bientôt.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer