Greenpeace cible encore les travailleurs de la forêt

Unifor demande l'intervention de Couillard

Daniel Leblond demande l'intervention du premier ministre pour... ((Archives))

Agrandir

Daniel Leblond demande l'intervention du premier ministre pour contrer une nouvelle campagne de Greenpeace.

(Archives)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(DOLBEAU-MISTASSINI) Le président du syndicat Unifor de la scierie Résolu de Dolbeau-Mistassini et vice-président régional de la FTQ, Daniel Leblond, lance un appel au premier ministre Philippe Couillard pour que le gouvernement du Québec vienne en aide aux travailleurs forestiers qui sont de nouveau dans la mire de Greenpeace, sans parler leur appauvrissement provoqué par le nouveau régime forestier québécois.

Pour le leader syndical, le gouvernement a la possibilité de démontrer qu'il est à l'écoute des travailleurs forestiers en se mobilisant pour contrer Greenpeace qui vient de relancer une attaque en règle contre Best Buy, un client important de la papetière Résolu. Dans cette campagne, Greenpeace soutient que ce géant du commerce publie des circulaires à partir de papiers fabriqués avec du bois qui ne respecte pas les normes environnementales.

«Aujourd'hui, nous mettons en lumière le rôle que joue Best Buy dans le gaspillage flagrant de la forêt boréale, une circulaire à la fois», a déclaré le porte-parole de Greenpeace Nicolas Mainville,

«Le premier ministre du Québec avait déclaré qu'il ne négocierait pas un emploi forestier pour un caribou en campagne électorale. C'est bien beau, mais il faut que ça se traduise dans les faits. C'est le rôle du gouvernement du Québec de défendre la gestion des forêts et on sait très bien que nous avons les meilleures pratiques forestières au monde. Il faut que le gouvernement le dise haut et fort pour contrer cette campagne. Ce sont nos emplois qui sont menacés», insiste le vice-président régional de la FTQ.

Régime forestier

L'autre menace qui planait sur la tête des travailleurs forestiers et qui est devenue réalité prend racine dans le régime forestier. Ceux-ci voient ainsi leurs conditions de travail subir une baisse d'une valeur de 30% lorsqu'ils sont affectés à la récolte de bois provenant des lots vendus par le Bureau de mise en marché des bois. Ce sont, selon Daniel Leblond, des baisses injustifiées puisque les travailleurs doivent fournir la même prestation.

«Quand le ministre Claude Béchard préparait le régime forestier, il assurait les syndicats que le gouvernement allait tenir compte de cet aspect. Nous avons tenu une manifestation pendant le Rendez-vous de la forêt québécoise et la première ministre Pauline Marois s'est engagée à ce qu'il y ait des correctifs pour protéger les travailleurs forestiers. Le gouvernement libéral a pris le pouvoir et maintenu tous les engagements pris par le gouvernement péquiste au rendez-vous, mais a comme par hasard oublié celui qui concernait les forestiers», reprend Daniel Leblond.

Le leader syndical trouve injuste que les seules dispositions du régime forestier qui permettent de diminuer le coût de la fibre soient celles qui concernent la vente aux enchères du bois: «Ce n'est pas le coût de la fibre qui diminue dans ce cas. Ce sont des travailleurs et des entrepreneurs forestiers qui doivent s'appauvrir pour pouvoir gagner leur vie. C'est inconcevable que le gouvernement n'ait pas encore trouvé le moyen de corriger cette situation et de faire en sorte que les conditions de travail suivent les achats de bois.»

Daniel Leblond croit que ce manque de sensibilité du gouvernement Couillard et surtout d'empressement à venir en aide aux travailleurs forestiers confirme qu'il n'a pas beaucoup de considération pour la classe moyenne en général. Il affirme que jusqu'à maintenant, les décisions du gouvernement du Québec ont uniquement affaibli la classe moyenne, que ce soit par des augmentations de tarifs comme ce sera le cas dans les garderies ou des attaques contre des acquis en citant l'exemple des fonds de pension des employés municipaux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer