Deux bâtiments ont besoin d'être restaurés

La Pulperie doit investir 1,4 M$

Le bâtiment 1903 de La Pulperie doit faire... ((Photo Rocket Lavoie))

Agrandir

Le bâtiment 1903 de La Pulperie doit faire l'objet de travaux rapidement, a confirmé le directeur général du musée régional, Jacques Fortin.

(Photo Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

(Chicoutimi) La Pulperie de Chicoutimi a besoin d'investissements majeurs. Les conclusions d'une étude menée récemment démontrent que certains bâtiments doivent faire l'objet de travaux de restauration importants, et ce, le plus rapidement possible. La facture devrait atteindre 1,4 million$.

Une demande de subvention pour la modernisation du bâtiment 1903, du Jardin des vestiges (anciennement le bâtiment 1898) et du tracel situé à l'entrée a été soumise au ministère de la Culture et des Communications (MCC) il y a quelques semaines. Citée patrimoniale par les gouvernements provincial et fédéral, La Pulperie est admissible à une subvention à hauteur de 75 pour cent de la valeur des travaux. La demande d'aide financière présentée par le musée régional devait être accompagnée d'une résolution d'appui de la Ville. Ce fut chose faite à la fin octobre, dans la foulée d'une rencontre du comité exécutif. Saguenay, qui est propriétaire des actifs, assumera une partie des coûts. Le secteur privé est également invité à contribuer au projet de restauration et l'entreprise Elkem Métal, voisine de La Pulperie, pourrait collaborer financièrement.

Passage du temps

Le directeur général, Jacques Fortin, précise que les travaux sont rendus nécessaires par le passage du temps.

«Les immeubles sont en pierre et il faut revoir les rejointoiements de béton. Avec les années, le gel et le dégel ont fait en sorte que de l'eau s'est infiltrée, ce qui a causé des dommages importants. Pour le bâtiment 1903, il y a eu affaissement des roches et une porte a été arrachée», met en contexte le DG, qui explique qu'une firme spécialisée a reçu le mandat de dresser un portrait complet de l'ensemble des bâtiments il y a quelques mois. Les travaux à venir permettront aussi d'assurer la sécurité des lieux.

Jacques Fortin précise qu'à moins d'une intervention hâtive, le bâtiment 1903 pourrait être fermé temporairement.

Line Gagnon reconduite

Par ailleurs, La Pulperie a renouvelé le mandat de la présidente du conseil d'administration, Line Gagnon. Un nouvel administrateur issu du monde des affaires, Danny Gauthier, a également été désigné par la Ville pour combler le départ de Charles Hamel. Rappelons que le conseil d'administration de La Pulperie, qui reçoit également une subvention municipale annuelle de 200 000$, est formé de représentants des milieux touristique et culturel, de la Ville et de Promotion Saguenay.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer