L'UQAC inaugure le pavillon Alouette

L'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) renforce sa présence sur la... (Courtoisie)

Agrandir

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(CHICOUTIMI) L'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) renforce sa présence sur la Côte-Nord avec l'ouverture du Pavillon universitaire Alouette de Sept-Îles.

L'inauguration officielle du bâtiment de 2700 mètres carrés a eu lieu, hier, en présence du ministre de l'Enseignement supérieur, Yves Bolduc, du président et chef de direction de l'Aluminerie Alouette, Claude Boulanger et du recteur de l'UQAC, Martin Gauthier.

Le pavillon, construit au coût de 10 millions de dollars, aura une capacité d'accueil de 400 étudiants.

«Aluminerie Alouette est fière d'offrir aux Nord-Côtiers un bâtiment qui devient le pôle des études supérieures dans la région. L'implantation d'une pierre d'assise universitaire, comme le devient le pavillon Alouette, est un moment historique d'importance», a déclaré le président et chef de la direction de l'aluminerie, Claude Boulanger.

La construction du bâtiment découle de l'entente entre la multinationale et le gouvernement du Québec dans le cadre de l'obtention d'un bloc d'énergie pour la réalisation de ses projets d'expansion.

«Ça ouvre la voie vers de nouveaux services universitaires dans la région et assure la pérennité de l'offre de formation actuelle de l'UQAC. Le pavillon est un exemple tangible de ce que peut donner un partenariat basé sur l'expression d'une volonté collective de réussir, plutôt que sur des prétentions individuelles. C'est à nous d'en faire une réussite», indique le recteur Martin Gauthier.

Les étudiants feront leur entrée dans le nouveau pavillon dès la session Hiver 2015.

Le directeur général du cégep de Sept-Îles, Donald Bherer, estime que ce projet propose un modèle innovateur de présence de l'enseignement supérieur en région où cégep et université s'entendent pour coordonner leurs efforts en matière de formation et de recherche.

L'UQAC n'est pas une nouvelle venue sur la Côte-Nord. Elle est implantée à Sept-Îles depuis 1971. Les dirigeants ont remis plus de 2500 diplômes à l'intérieur de 80 programmes offerts au cours des 45 dernières années.

À la session Automne 2014, 236 étudiants sont inscrits à Sept-Îles. Il y avait une chaire de recherches en carbone, une recherche collaborative et un consortium de recherches en éducation. Il y a aussi des certificats en administration, en gestion de ressources humaines, en gestion de documents et en psychologie.

L'UQAC y offre les baccalauréats en science sociale et en éducation préscolaire et primaire, de même que des programmes de deuxième cycle en développement durable appliqué, en études régionales, en administration scolaire et la maîtrise en travail social.

Pour ajouter à la couleur régionale, Les Ateliers de fabrication du Saguenay ont mis la main à la pâte pour la réalisation du pavillon à Sept-Îles.

Principaux éléments à souligner:

> Un investissement de 10 millions$ d'Aluminerie Alouette

> Une superficie d'environ 2700 m2 répartie sur trois étages

> Une capacité d'accueil de près 400 étudiants

> Une formation universitaire flexible et diversifiée, notamment au premier cycle (travail social, enseignement, sciences infirmières, administration, psychologie) et aux cycles supérieurs (développement durable, administration scolaire, études régionales)

> Plus de 50 locaux, dont près d'une quinzaine de salles de classe, dont une pouvant accueillir jusqu'à 72 étudiants

> Des laboratoires dédiés, des espaces polyvalents, des salles de visioconférence, des bureaux et un atrium multifonctionnel

> Plus de 160 panneaux de bois lamellé-croisé et lamellé-collé en épinette intégrés dans la structure

> L'aluminium y est omniprésent (meneaux de murs rideaux, tôles diverses, recouvrement en mousse, capteurs solaires paraboliques, poutrelles, voiles, structure de l'escalier principale)

> Un mur solaire de près de 50 m2, 15 capteurs solaires sur le toit, un système de climatisation et de chauffage par géothermie comprenant une vingtaine de puits et un système de récupération des eaux de pluie avec 4 réservoirs

> Une oeuvre d'art d'importance réalisée par une artiste de la région, dont le vernissage est à venir

> Une architecture moderne réalisée par BGLA Architecture&Design Urbain

> Une ingénierie-construction assurée par AXOR Experts-Conseils et AXC Construction

Sbegin@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer