Potvin & Bouchard d'Alma

Un investissement de sept millions $

Michel Leclerc, directeur général Potvin & Bouchard, et... ((Photo Gimmy Desbiens))

Agrandir

Michel Leclerc, directeur général Potvin & Bouchard, et le gérant du magasin d'Alma, Tony Tremblay, ont présenté, hier, le résultat des travaux qui auront duré près d'un an.

(Photo Gimmy Desbiens)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Laura Lévesque
Le Quotidien

(Alma) Près de 7 millions $ ont été investis pour la construction de la nouvelle quincaillerie Potvin & Bouchard d'Alma, inaugurée officiellement hier. Structure en bois apparente, mur végétal intérieur, chauffage et climatisation par la géothermie, affichage électronique, éclairage au DEL et puits de lumière agrémentent le bâtiment...

l s'agit d'une des quincailleries les plus modernes du Groupe BMR, propriétaire de cette bannière, constate le directeur général de Potvin & Bouchard, Michel Leclerc.

« Nous croyons que ce magasin sera le fer de lance des magasins Potvin & Bouchard. Certains éléments, architecturaux et technologiques, seront repris ailleurs. Et pour nous, le choix du bois était un choix écologique. Mais il faut dire que la beauté de cette structure a pesé dans la balance », indique M. Leclerc, ajoutant que ce matériau était une décision logique pour un commerce qui vend du bois.

La quincaillerie dispose de 8000 pieds carrés de surface supplémentaire, permettant de doubler plusieurs départements, dont la décoration et la plomberie. Le département saisonnier est quant à lui passé de 500 pieds carrés à 3000 pieds carrés. Une nouvelle serre permanente de 2 200 pieds carrés a aussi été aménagée dans la foulée des travaux.

Plus d'espace nécessite plus de personnel. Le nombre d'employés a doublé depuis l'agrandissement, passant de 35 à 70 personnes.

Avec le nouveau système de chauffage et climatisation par la géothermie, l'entreprise répond à des normes plus élevées en matière d'efficacité énergétique.

« Au départ, c'est coûteux. On parle de 500 000 $ pour le système. Mais on estime que nos coûts d'énergie vont réduire de 60 % par année», pointe M. Leclerc.

Alma compte plusieurs quincailleries. Au moins six entreprises, dont trois appartenant au même groupe, se trouvent dans un rayon de quelques kilomètres.

« Il y a beaucoup de compétition dans ce milieu. Il y a trois pôles dans la région, Alma, Chicoutimi et le Haut-du-Lac. C'est pour ça qu'il faut rester au top sur le plan de la publicité, des prix en commerce. Il faut bouger, amener de nouvelles choses. C'est ça qui fait qu'on est encore en vie », estime M. Leclerc.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer