Conseil des partenaires du CSSS Domaine-du-Roy

Offrez plutôt la santé en cadeau à Noël

Serge Desgagné a dévoilé deux initiatives qui visent... ((Photo Louis Potvin))

Agrandir

Serge Desgagné a dévoilé deux initiatives qui visent à inciter les gens à offrir à Noël des cadeaux qui font bouger.

(Photo Louis Potvin)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

(SAINT-PRIME) À Noël, pourquoi ne pas offrir la santé en cadeau? C'est la proposition que fait le Conseil des partenaires du CSSS Domaine-du-Roy afin d'inviter les gens à adopter de saines habitudes de vie.

Donc, au bas de l'arbre, au lieu des tablettes et autres bidules électroniques le conseil propose d'offrir un article de sport ou un cadeau qui fera bouger la personne ou mieux s'alimenter. L'organisme fait cette proposition à la lumière des statistiques préoccupantes sur l'état de santé des gens du secteur. Selon le portrait de santé de la population de la MRC Domaine-du-Roy. 50% des jeunes ne mangent pas suffisamment de fruits et de légumes, plus du tiers enfilent boissons sucrées, chips ou sucreries au moins une fois par jour et un ado sur trois est sédentaire.

Pour le représentant du conseil, Serge Desgagnés, des actions doivent être posées pour essayer de provoquer des changements. «Nos deux initiatives ont suscité l'engouement. Nos partenaires sont conscients de l'ampleur du défi auquel nous nous attaquons et sont prêts à le relever. Nous pensons que ces deux idées vont aider», a-t-il témoigné hier en conférence de presse.

Un concours sur les médias sociaux a été lancé. En se rendant sur la page Facebook, «la Santé en cadeau», il sera possible de gagner un des prix totalisant 6000$. Pour se faire, il faut aimer la page, la partager et idéalement s'engager à offrir à un proche un cadeau qui fait bouger.

Pour donner une impulsion à cette campagne, une série de capsules vidéo seront disponibles sur cette page Facebook. Des modèles inspirants pour les sédentaires ont été sélectionnés. Parmi eux, Steeve Verreault qui après avoir été terrassé par le syndrome Guillain-Barré a réussi à marcher de nouveau. Steeve nage trois fois par semaine et fait du vélo. Sans l'exercice physique, il pense qu'il n'aurait pas réussi à se donner une meilleure qualité de vie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer