Il quittera l'Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean en 2016

Jacques Clément annonce son départ

Voici Jacques Clément, alors qu'il dirigeait l'Orchestre de... ((Archives))

Agrandir

Voici Jacques Clément, alors qu'il dirigeait l'Orchestre de la Francophonie l'été dernier, à Chicoutimi. Le chef a annoncé qu'il quitterait l'Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean à la fin de la saison 2015-2016.

(Archives)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

(Chicoutimi) Même si on savait que ce jour arriverait et même si la transition s'annonce harmonieuse, la décision de Jacques Clément de quitter ses fonctions de chef d'orchestre et directeur artistique de l'Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean frappe les esprits. C'est une grande figure de la scène culturelle qui passera le témoin à son successeur au début de la saison 2016-2017.

«Il était arrivé peu après le début de la première saison de l'orchestre, il y a 35 ans. Monsieur Clément est toujours en pleine forme, mais il a le goût de porter d'autres projets en musique. C'est pour cette raison qu'il nous a fait part de sa décision il y a un certain temps», a précisé la directrice générale Christine Boily hier, lors d'une entrevue accordée au Quotidien.

Il est trop tôt pour savoir de quelle manière l'orchestre va souligner le départ de Jacques Clément, mais il n'est pas impossible qu'on lui accorde le statut de chef émérite. En attendant, Jacques Clément complétera la présente saison, en plus de diriger le premier et le dernier concert de la saison 2015-2016.

Trois autres rendez-vous figureront à l'agenda, cette année-là. Chacun d'eux épousera la forme d'une audition, puisqu'on en confiera la responsabilité aux trois candidats qui se seront le plus démarqués au fil du processus de sélection. Tous seront appelés à travailler avec le Choeur symphonique, ce qui fait également partie du mandat.

Les personnes intéressées ont jusqu'au début de 2015 pour se manifester. Leurs dossiers seront ensuite examinés par un comité comprenant des représentants du conseil d'administration et des musiciens, ainsi que la directrice générale et une personne spécialisée dans la gestion des ressources humaines.

«Nous savons qu'il y a beaucoup de jeunes chefs au Québec et notre objectif consiste à retenir les services d'une personne qui acceptera de s'établir dans la région. C'est pour cette raison que nous grefferons des choses intéressantes à ses fonctions, dont la direction de l'Orchestre des jeunes», annonce Christine Boily.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer