Nouvelle gamme de lait nordique biologique

Nutrinor, l'inimitable

Yves Girard, directeur général de Nutrinor, Isabelle T.... ((Photo Laura Lévesque))

Agrandir

Yves Girard, directeur général de Nutrinor, Isabelle T. Rivard, directrice du Créneau Accord AgroBoréal et Paul Pomerleau, premier directeur agroalimentaire chez Nutrinor, ont présenté hier, le tout nouveau lait nordique biologique.

(Photo Laura Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Laura Lévesque
Le Quotidien

(Alma) Nutrinor lance le lait nordique biologique, premier produit certifié AgroBoréal. Cette deuxième génération de produit bio de la coopérative sera distribuée partout à travers le Québec et même en Ontario dans plus de 1000 points de vente. Du jamais vu pour Nutrinor, dont le lait traditionnel se vend principalement au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Près de 15 fermes laitières du Saguenay-Lac-Saint-Jean produisent le lait nordique biologique, disponible dès maintenant sur les tablettes des épiceries. Miser sur les particularités de la région permettra à Nutrinor de se distinguer et de mieux faire face à la compétition de plus en plus féroce, pointe le directeur général de la coopérative, Yves Girard.

« En 2008, on a été les premiers à mettre des probiotiques dans notre lait au Canada. On pensait être en mesure de prendre le marché québécois. Malheureusement, six mois plus tard, nos grands compétiteurs nous ont copiés. Et avec leur réseau de distribution qu'ils ont partout en province, on a perdu ce marché. On a donc revu nos stratégies et le terroir du Saguenay-Lac-Saint-Jean sera notre fer de lance pour tous les produits qu'on va lancer dans le futur. On veut être inimitable dans le marché », exprime M. Girard.

La gamme de produits nordiques a servi en quelque sorte de projet pilote pour la nouvelle certification AgroBoréal, mené par le Créneau Accord AgroBoréal et maintenant ouvert à toutes les entreprises. Une certification accordant de l'importance au développement durable, mais qui ne nécessite pas de caractère biologique. Le but de Nutrinor est d'ailleurs d'obtenir ce tout nouveau sceau sur l'ensemble de ses produits, dont le lait non bio.

« C'est notre prochaine étape. Pour le lancement, c'était plus facile de commencer avec les fermes biologiques parce qu'elles ont déjà un cahier de charge. Mais on travaille pour intégrer une démarche de développement durable à la ferme. Et on espère que tout le lait Nutrinor soit éventuellement du lait nordique », annonce le directeur général de Nutrinor, propriété de près de 1000 membres dans la région.

En plus des épiceries québécoises, le lait de la région sera vendu dans des épiceries de Toronto.

« C'est la première fois que nos produits seront aussi présents sur les tablettes des épiceries ailleurs que dans la région. Ce qui est une bonne nouvelle pour nous. Et le nouveau contenant illustre fièrement la provenance du lait nordique, avec le lac Saint-Jean en toile de fond », ajoute pour sa part Paul Pomerleau, premier directeur agroalimentaire chez Nutrinor.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer