Incendie à Saint-Félicien

Les pompiers évitent le pire

Une quarantaine de pompiers provenant de Saint-Félicien, Saint-Méthode,... ((Photo Gimmy Desbiens))

Agrandir

Une quarantaine de pompiers provenant de Saint-Félicien, Saint-Méthode, Saint-Prime et La Doré ont travaillé afin de s'assurer que le feu qui s'activait dans un garage commercial de Saint-Félicien ne se propage pas.

(Photo Gimmy Desbiens)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Chicoutimi) Un incendie qui aurait pu avoir des conséquences désastreuses a ravagé une partie du bâtiment d'Autobus Guy Verreault, hier matin, sur le boulevard Sacré-Coeur à Saint-Félicien.

À l'intérieur du bâtiment se trouvait un camion " dix roues " contenant du diesel. Ce camion est la propriété de l'entreprise Petrolex, qui oeuvre dans le domaine de la distribution de produits pétroliers, et qui loue des locaux à l'intérieur du bâtiment incendié. Plusieurs camions contenant de l'essence et du diesel étaient stationnés tout autour de l'immeuble, ce qui compliquait encore davantage la tâche des pompiers.

L'incendie serait d'origine accidentelle. Personne n'a été blessé. Ses citoyens ont alarmé les autorités vers 11 h 40. " Quand nous sommes arrivés, l'incendie était déjà pris dans l'entretoit, dans la partie arrière du bâtiment, souligne le directeur du service de sécurité incendie de Saint-Félicien, Saint-Prime et La Doré, Olivier De Launière. Nous avons décidé de laisser le camion contenant du diesel à l'intérieur, parce que la bâtisse était pleine de fumée et que nous croyions qu'il était mieux de mettre toutes les chances de notre bord en s'attaquant directement à la section qui était en feu. »

Des employés de l'entreprise Petrolex sont arrivés rapidement sur les lieux et ont déplacé les camions situés à l'extérieur. Le boulevard Sacré-Coeur, entre le boulevard Saint-Félicien et le boulevard du Jardin, a été fermé pendant l'opération qui a duré environ trois heures. Une quarantaine de pompiers provenant de Saint-Félicien, Saint-Méthode, Saint-Prime et La Doré ont travaillé afin de s'assurer que le feu ne se propage pas.

Une section d'environ 75 pieds par 50 pieds a brûlé. Le bâtiment dans sa totalité est de quelque 75 par 200 pieds, selon les estimations du directeur du service de sécurité incendie.

Un conduit de raccordement d'une machine à pression fonctionnant au diesel serait à l'origine de l'incendie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer