Nommé DG de Val-David

Bernard Généreux quitte la région

Bernard Généreux a été nommé directeur général de... ((Archives))

Agrandir

Bernard Généreux a été nommé directeur général de Val-David, une petite municipalité située dans les Laurentides. Après avoir passé plus de deux décennies dans la région, où il a entres autres été maire de Saint-Prime, l'homme politique est prêt à affronter un nouveau défi.

(Archives)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Catherine Doré
Le Quotidien

(Chicoutimi) Bernard Généreux a été nommé directeur général de Val-David, une petite municipalité située dans les Laurentides. Celui qui a notamment occupé le poste de maire de Saint-Prime pendant 20 ans, été préfet de la MRC Domaine-du-Roy pendant 15 ans et président de la Fédération québécoise des municipalités de 2006 à 2014 quitte donc sa région d'adoption pour se rapprocher de l'endroit où il est né.

Joint par téléphone hier, Bernard Généreux affirme être très emballé par ce nouveau défi.

« C'est arrivé un peu par hasard. J'étais dans une période où l'on raconte son histoire, quand des gens de Val-David m'ont parlé de ce poste. Une chose en amène une autre, j'ai été nommé. Je ne voulais pas rester sans rien faire. »

« C'est un nouveau défi, dans un contexte différent. Val-David est au coeur des activités touristiques des Laurentides, en plein dans les ''kilomètres dorés'' des stations de ski », explique-t-il.

Val-David est une municipalité de 4216 habitants, selon le recensement de 2006, située à 80 km au nord de Montréal.

« Il s'agit d'une autre dynamique de développement (qu'à Saint-Prime). La municipalité voit ''l'après-babyboomers'', où les Montréalais à la retraite veulent s'installer sur le territoire des Laurentides. Je voulais travailler avec du monde, toujours avec la même approche pour favoriser l'animation du milieu. »

Val-Jalbert

Après plus de 20 ans au Lac-Saint-Jean, Bernard Généreux devra couper de nombreux liens, dont certains à regret. C'est le cas de son poste à la présidence du Village historique de Val-Jalbert.

« Ç'a été la décision la plus déchirante. J'ai accompagné Val-Jalbert ces 20 dernières années, depuis son acquisition. Il y a un bel avenir pour Val-Jalbert. Son conseil d'administration est extraordinaire, et je suis sûr qu'il pourra relever ses défis », assure M. Généreux.

« Je souhaite garder des contacts dans cette région d'accueil qui a été si importante dans ma vie. »

« J'aurai bientôt 65 ans. Je vois cela comme le dernier droit avec la retraite. J'ai de solides amitiés à Saint-Prime et ailleurs, des contacts que je veux conserver. Mais mon nouveau terrain de jeu sera désormais Val-David », de conclure l'homme politique originaire de Nominingue.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer