Médaille de l'Assemblée nationale

Thérèse Dufour émue et touchée

Le député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, a remis... ((Photo Michel Tremblay))

Agrandir

Le député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, a remis la médaille de l'Assemblée nationale à Thérèse Dufour afin de souligner son implication dans la communauté.

(Photo Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Jonquière) L'implication sociale de Thérèse Dufour a été reconnue, hier, lors du brunch annuel de la Fondation Asselin du Cégep de Jonquière. L'ancienne présidente a reçu la médaille de l'Assemblée nationale des mains du député péquiste de Jonquière, Sylvain Gaudreault.

«Je suis très émue et touchée. Je reçois cette médaille avec humilité parce que j'ai toujours travaillé en équipe. J'ai donné beaucoup, mais j'ai également beaucoup reçu. L'action bénévole m'a aidée à vivre et toutes les personnes que j'ai rencontrées m'ont aidée à devenir la personne que je suis», a déclaré Mme Dufour devant les quelque 250 personnes présentes à la cafétéria du Cégep de Jonquière.

Thérèse Dufour a pris soin de remercier plusieurs personnes avant d'être chaudement applaudie par l'assistance. Elle a même eu droit à une chanson afin de souligner son anniversaire qui aura lieu cette semaine.

«Thérèse est une très grande bénévole, indissociable du cégep et de la Fondation. Elle s'implique en fonction du bien commun et elle le fait très bien», a souligné le député Gaudreault avant de lui remettre sa médaille. Les deux se sont connus au cégep alors qu'il était enseignant.

«Je suis député depuis 2007 et je n'ai pas eu l'occasion de remettre souvent une médaille de l'Assemblée nationale. C'est la quatrième fois et, à trois reprises, la personne était impliquée au sein du Cégep de Jonquière. Ça montre son importance», a-t-il dit, lui qui considère le lieu d'enseignement comme son «institution, son lieu d'appartenance».

La liste d'engagements de Mme Dufour est longue. En 1997, elle a participé à la création de l'Association des retraités du Cégep de Jonquière et elle en a assumé la présidence pendant deux ans. Elle a également été administratrice de la Fondation Asselin de 1993 à 2014 et présidente de 1997 à 2006. Pendant son mandat, en 2004, elle a mené une campagne majeure de financement pour la Fondation Asselin de cinq millions de dollars. Thérèse Dufour a également été conseillère municipale à La Baie, de 1997 à 2002, et depuis 2004, elle est membre des Amis d'Amushumba Mwiza qui viennent en aide aux femmes rwandaises et à leurs enfants. Elle trouve également le temps d'être marguillère à la paroisse Saint-Alexis de Grande-Baie et présidente du Conseil de la Fabrique depuis 2012. En début de carrière, elle s'est également impliquée au sein du syndicat des professeurs à La Baie, dans des comités de parents et à la bibliothèque municipale. Lors du Déluge de 1996, elle a fait partie du comité de reconstruction du secteur Saint-Alexis.

Brunch

Le brunch annuel de la Fondation Asselin a réuni environ 250 personnes au Cégep de Jonquière. Plusieurs politiciens étaient sur place, tout comme des employés et retraités du cégep. Le président de la Fondation, Conrad Masson, a souligné que l'objectif de 2 M$ de la campagne de financement est atteint à 85%. La présidence de la campagne est assumée par Étienne Jacques, de Rio Tinto Alcan.

Marilyn et Patrick Gilbert, de la pharmacie Jean Coutu de la Place Davis, étaient présidents d'honneur, tandis que Guillaume Lavoie, conseiller à la Ville de Montréal et originaire de la région, était le conférencier invité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer