Permis suspendu pour un mineur

Excès de vitesse et délit de fuite

Un jeune de 17 ans a roulé à 142 km/h dans une zone de 90 km/h, fui les... (Serge Émond)

Agrandir

Serge Émond

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Chicoutimi) Un jeune de 17 ans a roulé à 142 km/h dans une zone de 90 km/h, fui les policiers, percuté le derrière d'un véhicule et abandonné sa voiture sur le stationnement du Centre Georges-Vézina, hier après-midi, à Chicoutimi.

En raison de son grand excès de vitesse, il a écopé de 10 points d'inaptitude et son permis a été suspendu sur-le-champ pour sept jours. Comme il n'avait que quatre points, il le perdra pour quelques mois supplémentaires. De plus, il a reçu un constat de 133 $ (100 $ plus les frais), le montant maximum pour un mineur.

Vers 14 h, sur le boulevard de l'Université, entre les boulevards Talbot et Saint-Jean-Baptiste, un policier de la Sécurité publique de Saguenay (SPS) a croisé un véhicule roulant à 142 km/h. Le temps de faire demi-tour pour l'intercepter, le policier a perdu la voiture de vue.

Quelques secondes plus tard, au coin de la rue Alma, le conducteur fautif a été impliqué dans une collision et, une fois de plus, il ne s'est pas immobilisé, a expliqué le lieutenant de la SPS, André Gagné.

Plusieurs policiers ont ratissé le secteur afin de retracer le véhicule, une Eagle Talon bourgogne. Il a été aperçu quelques minutes plus tard, sur le stationnement du Centre Georges-Vézina, mais le conducteur ne s'y trouvait pas. Les policiers ont été en mesure d'entrer en contact avec le jeune homme et il est allé à leur rencontre dans les instants suivants.

Facultés affaiblies

Un individu en état d'ébriété a percuté un lampadaire décoratif avec sa voiture, samedi, vers minuit, au coin des rues Racine et Labrecque, au centre-ville de Chicoutimi. L'homme a quitté les lieux et a été retracé quelques kilomètres plus loin par les policiers de la SPS. Le conducteur a dû se soumettre à un test d'ivressomètre et il a presque atteint le double de la limite permise d'alcool dans le sang.

Il a été libéré sous promesse de comparaître dans les prochaines semaines. En plus de ce délit de fuite, le lieutenant Denis Harvey ajoute que plusieurs appels ont tenu les policiers occupés, dont des altercations à la sortie des bars.

Panne de courant

Près de 360 clients d'Hydro-Québec ont été privés de courant, hier soir, dans le secteur de la rue Dubose, à Arvida. La panne a débuté vers 18 h 40 et le tout devait rentrer dans l'ordre aux alentours de minuit. La porte-parole d'Hydro-Québec, Stéphanie Gosselin, a confirmé que des équipes étaient sur les lieux. La cause était toujours inconnue.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer