La livraison à domicile cessera en 2015

Postes Canada a informé ses employés des dépôts de La Baie, Chicoutimi et... (Frédéric Cantin)

Agrandir

Frédéric Cantin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(CHICOUTIMI) Postes Canada a informé ses employés des dépôts de La Baie, Chicoutimi et Jonquière que 39 216 adresses résidentielles et 711 adresses commerciales vont changer de mode de livraison, vers la fin 2015, dans le cadre du programme de réorganisation du courrier dans des boîtes communautaires en remplacement des boîtes personnelles.

Le Syndicat des travailleurs et travailleuses de Poste Canada du Saguenay-Lac-Saint-Jean a rapidement réagi à cette annonce en rappelant qu'une telle mesure allait au bas mot se traduire par la disparition de 20 emplois de facteur dans le secteur Jonquière et de 25 pour Chicoutimi-La Baie. La présidente Karine Trudel affirme que l'employeur tente de faire croire qu'il n'y aura pas d'impact pour le personnel alors qu'il est déjà assuré que les personnes à statut précaire vont voir diminuer le nombre d'heures travaillées significativement.

«Pour le moment, c'est ce que nous pouvons évaluer puisque nous ne savons pas si Postes Canada va procéder à l'implantation du tri mécanique du courrier en même temps. Si jamais il y a implantation du tri mécanique, il y aura 15 autres emplois supprimés chez des commis affectés à ce travail à Chicoutimi», ajoute la présidente.

Karine Trudel confirme que les employés réguliers disposent de la sécurité d'emploi dans la convention collective. Elle se méfie cependant des intentions de Postes Canada puisque la convention viendra à échéance pratiquement en même temps que la mise en place du nouveau système de livraison du courrier. Tout est donc possible, selon la présidente du syndicat régional.

Incertitude inutile

La directrice des relations avec les médias chez Postes Canada, Anick Losier, ne comprend pas pourquoi le syndicat crée de l'incertitude au sein du personnel en procédant à des évaluations sur le nombre d'emplois qui disparaîtront lors de la mise en place de la livraison dans des boîtes communautaires. La porte-parole assure qu'il est impossible de faire de telles prévisions puisque Postes Canada doit avant tout procéder aux différentes analyses des attentes de la clientèle avant d'en arriver à un projet final. Chaque adresse recevra des questionnaires et sondages pour déterminer la façon dont les boîtes communautaires seront déployées.

«Nous allons respecter la sécurité d'emploi de nos employés et déplacer ceux qui seront touchés», reprend la porte-parole. Elle a réitéré la nécessité pour Postes Canada de procéder à ces transformations majeures pour assurer l'avenir de l'entreprise et payer les rentes des retraités.

Morin dénonce

Le député néodémocrate de Chicoutimi aux Communes, Dany Morin, a dénoncé vigoureusement la décision de Postes Canada qui n'a pas tenu compte de l'opposition locale à cette nouvelle façon de livrer le courrier. «Depuis près d'un an, nous travaillons d'arrache-pied pour défendre ce service essentiel à la population et aux clientèles les plus vulnérables, et voilà que sans se soucier de l'opposition locale à ces mesures, Postes Canada ira de l'avant dès octobre 2015 à Saguenay. C'est inacceptable.»

Selon Dany Morin, la région va perdre des dizaines d'emplois bien rémunérés et Postes Canada s'entête à faire la sourde oreille.

Ltremblay@lequotidien.com

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer