L'islam, ce n'est pas ça

Élayoubi condamne une fois de plus

Mustapha Elayoubi, président de l'Association islamique du Saguenay-Lac-Saint-Jean.... ((Archives))

Agrandir

Mustapha Elayoubi, président de l'Association islamique du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

(Archives)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

JR
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Le président de l'Association islamique du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Mustapha Elayoubi, réitère le fossé entre les fondements de l'islam et les actes radicaux isolés. Des gestes posés par des individus en détresse qui sont aux antipodes du sentiment généralisé d'intégration de la communauté musulmane, juge-t-il.

«Nous nous sentons très bien intégrés. Je dirais même que le Canada tient plus à coeur à la communauté que ce que les gens peuvent s'imaginer. Pour nous, c'est un pays de droits, un modèle d'intégration», commente M. Elayoubi, qui se dit stupéfait devant les gestes commis dans les derniers jours au pays.

Mustapha Elayoubi insiste donc sur le caractère individuel et isolé des actes posés par des Québécois d'origine.

«C'est condamnable à tous les points de vue. Je n'ai pas peur que cela engendre du profilage, mais pour cela, il faut rappeler l'importante distinction entre l'islam et ces individus avec de mauvaises intentions et des problèmes personnels. Est-ce par frustration ou par convictions qu'ils ont commis ces gestes?»

«Je suis contre toute violence, toute radicalisation et tout extrémisme. Il faut aussi spécifier que le gouvernement canadien n'est en aucun cas incompatible avec le Coran. Au contraire, les valeurs canadiennes l'intègrent très bien, de façon positive», ajoute le président de l'Association islamique du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer