Maison d'accueil pour sans-abri de Chicoutimi

160 000$ de déficit en deux années

La Maison d'accueil pour sans-abri de Chicoutimi fait... ((Photo Rocket Lavoie))

Agrandir

La Maison d'accueil pour sans-abri de Chicoutimi fait face à une crise financière sans précédent.

(Photo Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Patricia Rainville
Le Quotidien

(Chicoutimi) La situation ne s'améliore pas à la Maison d'accueil pour sans-abri de Chicoutimi. Un plan de restructuration devrait être soumis aux employés cette semaine, afin de réduire l'important déficit financier.

Le déficit anticipé pour l'année en cours est de 61 000$. L'an dernier, l'organisme a dû boucler son année financière avec un déficit de 100 000$. Même si la survie de la Maison des ans-abri n'est pas en danger à court terme, l'organisme doit agir afin de redresser les finances. Joint par Le Progrès-Dimanche cette semaine, le président du conseil d'administration, Me Daniel Gravel, a confirmé qu'un plan de restructuration sera soumis à la vingtaine d'employés d'ici quelques jours. Le président n'a toutefois pas voulu dire si des pertes d'emplois étaient à prévoir. «Nous allons rencontrer les employés avant d'annoncer les mesures, puisque les décisions finales ne sont pas encore prises. Mais, une chose est certaine, il doit y avoir des modifications, parce que si on ne redresse pas les finances, la Maison ne pourra pas continuer à fonctionner éternellement», a expliqué Me Daniel Gravel.

De plus, la situation financière brime les relations de travail depuis quelque temps. Certains employés estiment qu'il y a des problèmes de gérance au sein de l'organisme. «Il y a beaucoup de tensions chez les employés, c'est vrai. On espère que la situation s'améliorera avec le plan de redressement», a ajouté le président.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer