Altitude conception poursuit sa croissance

Des sièges plus ergonomiques

La propriétaire d'Altitude conception, Christine Gagnon, a recruté... ((Photo Rocket Lavoie))

Agrandir

La propriétaire d'Altitude conception, Christine Gagnon, a recruté un expert du rembourrage, Gilles Pelletier.

(Photo Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

(Chicoutimi) Altitude conception a le vent dans les voiles. Après une année difficile dans le secteur de l'aéronautique, la petite entreprise a décidé d'explorer un nouveau champ d'activités; le rembourrage et la conception de sièges ergonomiques. Et la Sécurité publique de Saguenay est l'un de ses premiers clients.

Altitude conception a été fondée il y a quatre ans par Christine Gagnon. Au départ, elle se spécialisait dans la réparation industrielle, à même sa demeure. Mais devant le succès qu'a connu son entreprise, la dame a dû déménager dans un local du parc industriel, qui a été inauguré en juin dernier.

Initialement spécialisée dans le secteur de l'aéronautique, l'entreprise a connu une année 2012 difficile. «Aussitôt que l'économie va mal, c'est ce secteur qui est touché en premier. Nos activités ont beaucoup ralenti à ce moment», indique la propriétaire. Cette dernière a donc tenté de trouver une solution.

«La dernière année a été très bonne, puisqu'on s'est lancé dans un nouveau projet, soit le rembourrage et la conception de sièges de voitures et de camions. Ça fonctionne bien, mais on veut décrocher encore plus de contrats», explique Christine Gagnon, qui a recruté un expert dans le domaine du rembourrage, Gilles Pelletier, qui a une quarantaine d'années d'expérience.

Déjà, Altitude conception a décroché un contrat auprès de la Ville de Saguenay. «Nous retravaillons les sièges des patrouilles de police et des véhicules des employés municipaux. Les policiers passent plusieurs heures assis dans leur véhicule et c'est important qu'ils soient confortables, histoire d'éviter tout problème, comme les maux de dos. Nous avons refait les sièges d'une quinzaine d'autopatrouilles jusqu'à maintenant», affirme la dame, qui s'est associée avec son conjoint, Robin Tremblay, devant l'ampleur que prenait l'entreprise.

Outre les voitures de police, l'entreprise réalise également des contrats avec des compagnies de transports lourds. Mais Christine Gagnon voit plus grand. Elle espère maintenant décrocher des contrats auprès de la Sûreté du Québec, des ambulanciers, mais surtout auprès de la Société de transports du Saguenay (STS).

«Nous avons soumissionné pour réparer les sièges des chauffeurs d'autobus il y a près d'un an. Ça n'avance pas très vite, mais on espère que nos démarches porteront leurs fruits, parce que ce serait un contrat très intéressant», estime Christine Gagnon.

Altitude conception désire également recycler de vieux sièges pour les remettre à neuf. «On privilégie beaucoup le recyclage. Plusieurs entreprises jettent leurs vieux sièges, alors qu'il serait possible de les réparer et les transformer en améliorant leur ergonomie. La majorité de nos sièges sont faits sur mesure pour les usagers», ajoute la dame.

Actuellement, Altitude conception emploie sept employés. Christine Gagnon compte maintenant investir pour ouvrir un petit département de soudure, afin d'élargir l'éventail des possibilités de contrats.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer