Le directeur de l'aérogare de Bagotville emporté par les coupes

Départs massifs à Saguenay

Le voile se lève un peu plus sur... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Le voile se lève un peu plus sur les compressions budgétaires imposées par Saguenay alors qu'une vague de départs massifs se prépare chez les fonctionnaires.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Denis Villeneuve
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Le voile se lève un peu plus sur les compressions budgétaires imposées par Saguenay alors qu'une vague de départs massifs se prépare chez les fonctionnaires.

Selon les informations disponibles, au moins 19 postes de fonctionnaires de l'administration municipale, parmi lesquels on compte des adjointes administratives et des réceptionnistes, seront abolis dans les prochaines semaines à la suite de départs précipités à la retraite, de coupes dans les effectifs à temps partiel occasionnels ou à la fin de contrats. De sources généralement bien informées, les coupes de 600 000$ déjà annoncées pour Promotion Saguenay ont entraîné l'abolition du poste de directeur général de l'Aérogare de Bagotville occupé par Jean-Marc Dufour. L'abolition de ce poste devrait être rendue officielle dans les prochains jours.

Du côté des élus, la consigne du silence s'applique, mais le vice-président de la Commission des ressources humaines, Claude Tremblay, a confirmé que plusieurs personnes ont été rencontrées en vue de leur départ et que d'autres restaient à rencontrer. «Il va y avoir des départs massifs, mais personne ne sera mis à pied. Avec les coupes de 5%, on va regarder pour améliorer des façons de faire pour sauver des coûts. Très souvent, ces façons de faire découlent de suggestions faites par les employés eux-mêmes, c'est ça qui est plaisant», commente M. Tremblay.

Le président du Conseil du trésor, Jean-Yves Provencher, a mentionné qu'un plan de rationalisation est actuellement en préparation, mais qu'il n'est pas question d'effectuer des annonces à la pièce. Toutes les mesures prises seront dévoilées au moment de la présentation du budget de l'exercice 2015. «Présentement, on regarde pour fermer le budget 2015 ainsi que toutes les possibilités d'augmenter les revenus sans augmenter les taxes. Tout ça va être dévoilé au complet en décembre».

Cols bleus

Du côté du Syndicat des employés cols-bleus, le président Claude Dion a mentionné qu'un plan de réorganisation circule dans les officines, mais qu'il n'en connaît pas le contenu. Une rencontre tenue avec la direction générale a permis de connaître les contraintes budgétaires auxquelles la ville sera confrontée, mais sans plus. Selon lui, impossible de savoir si l'objectif de coupe s'appliquera dans l'achat de carburant, de l'asphalte, chez les employés contractuels ou dans la masse salariale directe. «Il va falloir un moment donné que l'employeur nous fasse part de ses intentions. Nous revendiquons que tous les postes laissés vacants soient comblés. Nous avons beaucoup de membres employés temporaires qui attendent leur tour pour obtenir un poste permanent après avoir tout donné pour acquérir de l'expérience».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer