Étude Segma

73 000 personnes pour le Festival des bières

Robert Hakim et Pierre Bouchard, respectivement promoteur et... ((Photo Jeannot Lévesque))

Agrandir

Robert Hakim et Pierre Bouchard, respectivement promoteur et président du Festival des bières du monde, sont satisfaits de l'étude Segma qui démontre que 73 000 personnes ont fréquenté l'événement l'été dernier.

(Photo Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

(Chicoutimi) La sixième édition du Festival des bières du monde (FBM) a accueilli 73 167 visiteurs sur le site de la Zone portuaire, dont 17 342 sont des touristes.

Pour la première fois depuis la création du festival, le président Pierre Bouchard, accompagné du promoteur Robert Hakim, a dévoilé des résultats d'achalandage de l'événement tenu du 17 au 20 juillet dernier à partir d'une étude effectuée par Segma Recherche à partir des repères méthodologiques de Tourisme Québec à la suite d'entrevue auprès de 300 personnes. Une subvention obtenue par Promotion Saguenay a permis la réalisation de l'étude qui révèle que les touristes présents au FBM ont séjourné en moyenne deux nuitées dans la ville. La majorité des touristes de l'édition 2014 sont des résidents du Québec dans une proportion de 83% tandis que les Canadiens ont constitué 5,3% de la clientèle touristique. Les 11,7% restant provenaient d'Europe.

Selon les données recueillies, les visiteurs locaux sont venus en moyenne 1,3 jour au festival et ont assisté à 1,7 spectacle.

Très satisfait des résultats obtenus, M. Bouchard a déclaré que cette étude permettra de faire évoluer les prochaines éditions du festival tant au plan financier que sur le plan de la programmation. «Le fait que ce soit Promotion Saguenay qui a payé l'étude démontre la volonté de cet organisme de se donner des critères précis avant d'accorder du financement», mentionne M. Bouchard.

Au plan financier, le FBM a présenté un budget de 386 000$ qui s'est soldé par un surplus de 20 000$, une première depuis sa création. «Environ 99% des revenus proviennent du secteur privé et des revenus autonomes», a précisé M. Hakim. Une quarantaine de personnes ont oeuvré sur le site pendant sa tenue. «Pendant les premières années du festival, nous avons été chanceux puisqu'il n'y a pas eu une journée de perdue en raison de la température», affirme M. Hakim.

Maillage avec le centre-ville

Même si l'été 2015 est encore bien loin, les organisateurs ont l'intention de créer un nouveau maillage avec les restaurateurs et hôteliers du centre-ville à la suite des commentaires soulevés l'été dernier. «Nous avons l'intention de développer un nouveau volet dégustation avec la participation des restaurants et bars de la rue Racine qui pourrait marier la bouffe et la bière. Il pourrait être possible d'inviter des chefs vedettes de l'extérieur et des conférenciers», avance M. Hakim.

La collaboration pourrait aller jusqu'à la mise en vente de forfaits qui permettraient aux touristes de profiter d'une nuitée à l'hôtel ainsi que d'un passeport bière et terroir. Enfin, la tenue d'un concours de brasseurs amateurs figure à l'agenda.

Pour ce qui est du site de la zone portuaire, M. Hakim souhaite l'agrandir et présenter des activités à Place du citoyen. La création d'une section pour les initiés à la bière avec des produits uniques et importations privées est envisagée.

M. Hakim reconnaît que la présence des camions-cuisines a soulevé des inquiétudes chez une partie des restaurateurs du centre-ville et il se dit sensible aux récriminations soulevées. «Je suis persuadé que l'on pourra trouver un compromis dans les prochaines semaines avec les différents intervenants», conclut-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer