Compétition de tir à la corde

Le CF-18 a roulé pour Centraide

Pas facile de tirer un CF-18 d'un poids... ((Photo Michel Tremblay))

Agrandir

Pas facile de tirer un CF-18 d'un poids total de 42 000 livres.

(Photo Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Denis Villeneuve
Le Quotidien

(LA BAIE) Vingt-quatre équipes civiles et militaires ont participé, hier, à la troisième édition annuelle de la compétition de tir d'avion CF-18 organisée au hangar principal de la Base militaire de Bagotville au profit de Centraide.

Encore une fois, la compétition a eu lieu dans une atmosphère bon enfant en présence de membres des familles des militaires.

Pour une seconde année, l'homme fort Hugo Girard a été de la partie afin d'appuyer les équipes dans leurs efforts pour tirer l'un ou l'autre des avions d'un poids total de 42 000 livres, incluant les réservoirs remplis de carburant.

M. Girard a inauguré la compétition annuelle en formant équipe avec le commandant de la base, Sylvain Ménard et d'autres officiers, au tir du premier avion, réussissant une performance de 23,48 secondes.

Quelque peu essoufflé après cette performance, M. Girard s'est dit très fier d'être associé à l'événement. " Les Forces armées sont quelque chose à laquelle je crois puisqu'elles représentent bien nos valeurs de partage et de courage. Elles démontrent leur support et s'impliquent dans la cause Centraide. J'ai toujours beaucoup de plaisir à rencontrer les participants ", a-t-il mentionné.

À son tour, le commandant Ménard a été généreux dans ses commentaires en déclarant que M. Girard est un homme exceptionnel qui sait redonner à la société tout en ayant le souci du bien-être des gens. " Il a travaillé très fort dans sa vie et laisse un héritage au niveau de la promotion de la santé physique et mentale, toutes des valeurs qui s'inscrivent dans nos objectifs. »

Pendant tout l'après-midi, l'atmosphère était fébrile. Parmi les équipes militaires en attente, on retrouverait les Méthodiks, formée de quatre membres féminins du personnel médical et de conditionnement physique de la base en plus de six autres membres masculins. Claudie Descôteaux, 35 ans, a déclaré avant la première ronde " ne pas vouloir trop forcer afin de laisser la chance aux autres de remporter la compétition ".

Parmi les spectateurs, le directeur général de Centraide, Marc St-Pierre, s'est montré satisfait du début de la campagne annuelle de financement de l'organisme. " Notre nouvelle plate-forme défi commence à donner des résultats tandis que le fonds Défi des leaders rapporte déjà des dons. Malgré les difficultés économiques, les gens sont très mobilisés.»

Les fonds amassés hier sont versés au Fonds de charité de la base qui contribue annuellement pour environ 20 000 $ à Centraide.

Dvilleneuve@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer