Regroupement des centres de santé

La CSN promet de se mobiliser

Le président régional de la CSN, Engelbert Cottenoir,... ((Photo Michel Tremblay))

Agrandir

Le président régional de la CSN, Engelbert Cottenoir, estime que le Québec connaît actuellement la pire vague de coupes des 40 dernières années.

(Photo Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

(Chicoutimi) Le Conseil central des syndicats nationaux (CSN) du Saguenay-Lac-Saint-Jean dénonce vivement le projet de loi 10 du ministre Gaétan Barrette. Une mobilisation s'organisera au cours des prochaines semaines.

Selon le président de la CSN régionale, Engelbert Cottenoir, la vague de coupes que connaît actuellement le Québec est la pire qu'il a vue depuis les 40 dernières années. « Honnêtement, on ne s'attendait pas à ça. Le projet de loi 10 représente des coupes "mammouths" qui seront ingérables », a indiqué le président régional, lors d'une conférence de presse tenue hier matin.

Même si le plan de match n'a pas encore été annoncé, la CSN compte se mobiliser durant l'automne pour dénoncer les coupes annoncées dans le système de santé. « Il ne faut pas que ce soit simplement les syndicats qui se mobilisent. Nous aurons besoin d'une mobilisation populaire », a indiqué Engelbert Cottenoir.

« On ne laissera pas le gouvernement faire et on ne se laissera pas faire. Cette réforme structurelle est un non-sens qui n'améliorera en rien les services offerts à la population de la région. La création des CSSS en 2003, alors que le premier ministre Philippe Couillard était ministre de la Santé, était sensée régler tous les problèmes de services, particulièrement en terme d'admissibilité et d'efficacité. Sans le travail acharné et dévoué des travailleuses et des travailleurs du réseau, la saga des CSSS aurait été un désastre » a indiqué M. Cottenoir.

Selon lui, il n'y a actuellement plus de place dans les budgets pour couper. « À force de couper, on détruit. Et c'est exactement ce qui va se produire. Ce sont encore les services sociaux et l'accessibilité aux soins de santé qui vont écoper, donc la population et les travailleurs », a affirmé le président régional de la CSN.

Des manifestations seront donc organisées au cours des prochaines semaines. « Nous devons organiser collectivement la résistance face à de telles mesures d'austérité qui ne feront qu'accentuer le déficit social et l'appauvrissement collectif. Cette réforme est inacceptable, l'austérité ne règlera rien, nous devons maintenant nous faire entendre partout au Québec et la région n'y fera pas exception, comptez sur nous! » a lancé Engelbert Cottenoir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer