Sylvain Gaudreault défend son bilan

Le député de Jonquière et ministre des Transports... (Archives)

Agrandir

Le député de Jonquière et ministre des Transports et des Affaires municipales, Sylvain Gaudreault.

Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

(JONQUIÈRE) Un an après la prise du pouvoir par le Parti québécois, le député de Jonquière et ministre des Transports et des Affaires municipales, Sylvain Gaudreault, dresse un bilan positif de ses actions dans le comté.

Membre d'un gouvernement minoritaire, M. Gaudreault estime que la première année au pouvoir a été marquée par le retour à l'ordre après les nombreuses manifestations étudiantes qui ont marqué le printemps érable et des priorités marquées par l'économie et la création d'emplois, la solidarité et l'aide à ceux qui sont dans le besoin ainsi que le débat sur l'identité.

Au niveau local, M. Gaudreault souligne les 3,5 M$ pour la restauration du pont d'aluminium, la construction d'un nouveau gymnase à l'école Sainte-Cécile au coût de 1,6 M$, des travaux de 2,7 M$ pour la réparation dans les infrastructures scolaires de Jonquière, un investissement pour l'agrandissement du garage municipal de Jonquière (1,2 M$) et l'entente intervenue avec Résolu sur les régimes de retraite qui se traduit par un gain de 240 M$ pour les travailleurs de l'entreprise.

Le prolongement des activités des salles de cuves d'Arvida, un investissement pour développer l'épicerie communautaire dans les locaux du centre L'Escale de Jonquière et la coopérative de solidarité Lac-Kéno figurent dans le bilan social et communautaire du député.

La planification des travaux routiers 2013-2015 démontre, selon lui, la volonté du gouvernement de mieux gérer les infrastructures et le payer le juste coût pour les investissements publics. «La correction attendue des courbes du chemin du Quai dans le secteur de la coulée Gagnon et l'annonce des travaux sur l'autoroute 70 reflètent ma préoccupation comme député et ministre: on dit ce qu'on fait et on fait ce qu'on dit», affirme M. Gaudreault.

En ce qui a trait aux priorités sur lesquels il entend travailler dans les prochains mois, le député mentionne que le projet CAMPS figure toujours dans la liste alors que le Cégep de Jonquière travaille à bonifier le projet. La mise en place d'une maison de soins palliatifs et un plan d'organisation ainsi que l'agrandissement du centre de formation professionnelle de la Polyvalente de Jonquière sont également cités. «On continue de s'assurer que les meilleures conditions sont réunies pour les investissements des phases 2 et 3 de Rio Tinto Alcan de l'Usine AP60.»

Ce dernier ajoute que depuis neuf mois, le gouvernement prend les moyens nécessaires pour redonner confiance à la population et veiller à la bonne administration des fonds publics. L'adoption du projet de loi 1 assure que les entreprises montrent patte blanche s'ils veulent faire affaire avec l'État.

De plus, de nouvelles règles transitoires en matière de financement politique municipal pour la prochaine campagne électorale sont entrées en vigueur sous l'impulsion d'une loi qu'il a fait adopter.

Dvilleneuve@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer