Geste haineux à la mosquée de Saguenay

Du sang de porc a été versé sur... (Photo: Courtoisie)

Agrandir

Du sang de porc a été versé sur la façade de la mosquée de Saguenay samedi. Une lettre haineuse a aussi été laissée sur les lieux.

Photo: Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Renaud
Le Quotidien

(Chicoutimi) Du sang de porc a été versé samedi soir sur la façade de l'édifice situé au 555, rue Bégin, qui abrite la mosquée de Saguenay. Un geste haineux qui survient alors que le débat sur la Charte des valeurs québécoises fait rage.

Un message islamophobe a également été laissé sur place lors de l'acte de vandalisme, qui serait survenu entre 14h et 16h30, samedi. « Vous venez vous installer ici dans notre pays pour pouvoir fuir la dictature, la guerre, la violence, la haine et la mort, pour vivre heureux, en bonne santé et à l'abri de tout ce que vous avez quitté. Pourquoi venez-vous dans notre pays si ce n'est que pour tenter de le changer à l'image du pays que vous avez fui? Laissez vos hijab, niqab, burqa, charia, oubliez vos revendications primitives, cessez de vous sentir en permanence humiliés et intégrez-vous ou rentrez chez vous », est-il écrit dans la lettre, dont Le Quotidien a obtenu copie.

« Stop! Ça suffit! Cette mosquée est baptisée avec du sang de porc frais du Québec! À suivre », complète l'essentiel du message.

Rencontré sur les lieux au lendemain de l'incident, un locataire qui fréquente la mosquée s'est dit inquiet des termes « à suivre ». « Ça laisse présager d'autres représailles, c'est épeurant », a-t-il confié au journal.

Selon l'individu, le débat entourant la Charte des valeurs québécoises semble la cause logique de ce geste. « C'est le premier geste haineux avec intentions claires dont je suis conscient. C'est sûrement à cause du contexte actuel », soutient-il.

Rapidement, le ministre responsable du projet de charte des valeurs, Bernard Drainville, a réagi. « Au Québec, toute forme de violence doit être rejetée. Je condamne vigoureusement ce geste », a-t-il publié sur son compte Twitter, dimanche.

Les policiers de Saguenay ont été appelés à intervenir samedi soir, vers 18h00. « J'espère qu'ils vont attraper les gens qui ont posé ce geste rapidement, puisqu'il pourrait y avoir des suites », partage le locataire. Les autorités enquêtent et vont augmenter la surveillance autour de la mosquée.

Par ailleurs, les responsables de la mosquée auraient préféré ne pas porter plainte.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer