Hugues Harvey se fait rassurant

Dessinée par l'architecte baieriverain Sylvain Simard, la luxueuse... (Photo Jeannot Lévesque)

Agrandir

Dessinée par l'architecte baieriverain Sylvain Simard, la luxueuse maison de bois massif a été conçue en fonction de maximiser l'utilisation de la matière, entre autres spécificités.

Photo Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(JONQUIÈRE) La construction projetée d'un héliport privé et d'un hydroaérodrome dans le secteur de Saint-Jean-Eudes, à Saguenay, engendre des inquiétudes dans le quartier.

Hugues Harvey mentionne qu'il s'agit d'un héliport privé,... (Photo Jeannot Lévesque) - image 1.0

Agrandir

Hugues Harvey mentionne qu'il s'agit d'un héliport privé, qui ne sera utilisé que pour ses besoins et ceux de sa famille immédiate.

Photo Jeannot Lévesque

Au cours d'un bref entretien téléphonique, le promoteur à la base du projet, Hugues Harvey, dit avoir eu vent de plaintes qui auraient été formulées auprès de la ville en regard des infrastructures qu'il entend aménager dans les prochains mois.

Il confirme en ce sens avoir demandé un permis auprès de Transport Canada afin de se doter d'un héliport et des équipements nécessaires à ce type d'installation.

Celui-ci sera construit directement sur la rivière Saguenay, à quelques centaines de pieds de sa future résidence. Érigée sur le site d'une ancienne cimenterie, cette dernière a déjà fait l'objet d'un reportage il y a quelques mois, dans Le Quotidien.

Dessinée par l'architecte baieriverain Sylvain Simard, la luxueuse maison de bois massif a été conçue en fonction de maximiser l'utilisation de la matière, entre autres spécificités. C'est la firme Massif Technologies, une entité à l'intérieur de laquelle l'homme d'affaires est associé, qui est maître d'oeuvre du projet.

«Les gens en savent très peu sur mon projet et je comprends que certains aient des inquiétudes. Je pense, insiste Hugues Harvey, qu'il est essentiel de mentionner qu'il s'agit d'un héliport privé, qui ne sera utilisé que pour mes besoins personnels et ceux de ma famille immédiate. De plus, il ne faudrait pas penser qu'il s'agit de quelque chose d'artisanal. Tout est certifié et respectera les normes les plus strictes de l'industrie aéronautique. »

Selon lui, le bruit occasionné par l'atterrissage de son avion ne sera pas supérieur à celui des camions qui circulent, jour et nuit, sur le boulevard du Saguenay. Il ajoute que comme seul impact visuel, des feux de position seront installés sur le toit de sa résidence ainsi que sur les points les plus élevés de sa propriété.

À la ville de Saguenay, le maire Jean Tremblay confirme que le projet a été approuvé par le département d'urbanisme et que les travaux seront effectués dans le respect des règlements municipaux.

Mst-Hilaire@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer