Prix demandé?: 1,1 million?$

Le «Britanny Row» mis en vente par RTA

L'immense bâtiment à logements de la rue Britanny,... (Photo Michel Tremblay)

Agrandir

L'immense bâtiment à logements de la rue Britanny, situé aux côtés du Manoir du Saguenay, où se trouvent les bureaux régionaux de la multinationale, est à vendre pour 1,1 million $.

Photo Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Laura Lévesque
Le Quotidien

(Jonquière) Rio Tinto Alcan (RTA) veut se débarrasser d'un de ses immeubles patrimoniaux à Jonquière. L'immense bâtiment à logements de la rue Britanny, situé aux côtés du Manoir du Saguenay, où se trouvent les bureaux régionaux de la multinationale, est à vendre pour 1,1 million$.

En pierre, l'édifice érigé dans les années 40 compte 17 logements. Le prestigieux immeuble, surnommé le «Britanny Row», a été construit en même temps que le Saguenay Inn (Manoir du Saguenay), destiné à l'époque au personnel célibataire. L'architecture de ses appartements en rangées se voulait un clin d'oeil aux écuries. «La porte-cochère et la tourelle de ventilation évoquent clairement ces grandes écuries d'ensemble prestigieux, avec, au rez-de-chaussée, les stalles des chevaux et les logements des palefreniers à l'étage», peut-on lire dans le guide Jonquière mémoires et lieux. Autrefois, la compagnie louait ses appartements à des gens qui venaient visiter Arvida. Mais depuis bien longtemps, ces logements sont ouverts au public.

Selon la fiche descriptive de la vente, la valeur de l'immeuble dépasse les 675 000$. Le terrain est quant à lui estimé à 195 400$.

RTA souhaite se départir de cet actif, car il ne fait pas partie des plans d'avenir, indique Brian Tucker, un des porte-parole de la multinationale.

«Ça ne cadre pas avec la stratégie d'affaires. C'est un bâtiment patrimonial, donc on va s'assurer le plus possible de la qualité de l'acquéreur», exprime M. Tucker, ajoutant que le nouveau propriétaire devra voisiner les bureaux régionaux de RTA.

Les potentiels acheteurs ne peuvent visiter les lieux avant le dépôt et l'acceptation de l'offre d'achat. Le délai de visite sera de sept jours et si non satisfait après la visite, le délai d'avis sera de trois jours.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer