Déjà propriétaires de Reservatech et de TLM

Les frères Guha achètent Télénet

Les entrepreneurs Bashkor et Robi Guha ont fait l'acquisition du groupe... (photo Jeannot Lévesque)

Agrandir

photo Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Sophie Gobeil
Le Quotidien

(Chicoutimi) Les entrepreneurs Bashkor et Robi Guha ont fait l'acquisition du groupe Télénet, spécialisé dans les télécommunications. Le groupe comprend les entreprises Télénet, Tell-Tech et D-Tech. Une transaction qui s'élève à plusieurs millions de dollars.

Les frères Guha ajoutent ainsi trois fleurons de l'industrie régionale à leur portefeuille. Ils étaient déjà à la tête de Reservatech et de TLM, deux entreprises prospères. Cette transaction positionne leur groupe comme l'un des chefs de file des télécommunications dans la région. Leur objectif principal est de garder ces entreprises entre des mains régionales, et de permettre aux entreprises de jouer sur le même terrain que leurs compétiteurs. «Aujourd'hui, la compétition vient de partout. Nos entreprises doivent être sur un pied d'égalité avec eux», estime Robi. «L'important, c'est de garder les fleurons régionaux ici. Et on tient vraiment à offrir des services à la fine pointe», complète Bashkor, qui sera président du groupe.

Les perspectives sont bonnes pour l'entreprise. Pour l'instant, les deux frères sont en période d'embauche. «Pour tout de suite, on a besoin de 4-5 personnes, mais c'est un début!» nuance Robi, qui restera à la tête de TLM et occupera le poste de vice-président pour le groupe.

Le nouveau groupe offrira de nombreux services aux entreprises et institutions, en lien avec le stockage de données et le réseau Internet. «La sécurité des données, c'est important pour une entreprise. Des données, ça vaut de l'or! On offre donc de stocker les données ici, au Québec», précise Bashkor. Il ajoute que beaucoup de gens font affaire avec des compagnies américaines pour stocker leurs données. «C'est sûr que c'est moins cher, mais les données se retrouvent on ne sait où, et elles sont assujetties aux lois américaines. Le gouvernement américain peut faire ce qu'il veut avec les données», explique-t-il sans paraître alarmiste. «Nous, on offre un service de proximité, il y a des gens qui sont là pour répondre aux clients, physiquement», ajoute-t-il.

Le groupe des frères Guha compte sur des infrastructures importantes. Les équipements, les serveurs et le réseau de fibre optique font partie de leurs possessions. «On a une expertise importante. On est le seul joueur de la région avec la fibre optique à travers tout le territoire», souligne Robi. Il ajoute qu'avec la taille de son entreprise, il peut se permettre d'aller dans des congrès pour voir les dernières nouveautés. «Quand on est quatre personnes, on ne peut pas se permettre d'aller au congrès de HP pour voir les dernières nouveautés. Mais nous, on va dans tous les congrès, on est au courant de ce qui se passe», affirme-t-il, précisant que plus de 70 personnes travaillent pour l'entreprise.

Les frères Guha font des affaires depuis 2003. L'acquisition des entreprises de Mario Simard est en quelque sorte une «succession naturelle» pour eux. «Mario avait besoin de trouver des gens qui arriveraient avec une vision pour son entreprise», souligne Bashkor.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer