Une pétition est en cours

Les citoyens du secteur nord de Chicoutimi ne veulent rien savoir de la... (Photo archives)

Agrandir

Photo archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Chicoutimi) Les citoyens du secteur nord de Chicoutimi ne veulent rien savoir de la fermeture de leur bureau de poste. Et ils ont l'intention de démontrer à Postes Canada qu'ils ne se laisseront pas faire aussi facilement. Plus de 2200 personnes ont déjà signé une pétition pour s'opposer à la décision.

Depuis quelques jours, les résidants au nord du pont Dubuc ont appris que l'organisme fédéral avait avisé les employés du bureau situé au centre commercial Saint-Luc que les portes seraient fermées dès le mois d'août 2013.

Devant cette annonce jugée cavalière, le député du Nouveau parti démocratique (NPD) de Chicoutimi-Le Fjord, Dany Morin, et le conseiller municipal du quartier, Marc Pettersen, ont décidé de joindre leurs efforts et de laisser leur différend politique de côté afin d'obtenir gain de cause.

«Les employés du bureau de la poste ont appris la nouvelle la semaine dernière. Les gens de Postes Canada ont indiqué qu'ils consulteraient la population, mais ils vont le faire en plein été. Ça n'a aucun sens. Les citoyens n'étaient même pas au courant de la décision de l'organisme. «C'est la raison pour laquelle nous rencontrons les citoyens et les commerçants pour les aviser. Plusieurs personnes âgées utilisent le bureau de poste et plusieurs commerçants s'y rendent pour récupérer des paquets. Et on nous dit que le bureau de poste de Chicoutimi-Nord dépasse les attentes de l'organisation. Il faut donc se lever pour empêcher la fermeture », lance Marc Pettersen.

Pus de détails dans la version papier

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer