Disparition sur la rivière Mistassibi

Double noyade probable au Saguenay-Lac-St-Jean

La SQ a mis a profit une quinzaine... (Photo Gimmy Desbiens)

Agrandir

La SQ a mis a profit une quinzaine d'agents, deux chaloupes, un zodiac et un hélicoptère afin de retracer un homme de 58 ans et une femme de 56 ans disparus près du kilomètre 106 du chemin Bowater à Dolbeau-Mistassini.

Photo Gimmy Desbiens

Partager

Mélyssa Gagnon
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

(Chicoutimi) Tout porte à croire qu'un homme et une femme du Lac-Saint-Jean, dont la disparition a été signalée à la Sûreté du Québec (SQ) dans la nuit de vendredi à samedi, se seraient noyés dans les eaux agitées de la rivière Mistassibi, à quelques kilomètres du chemin Bowater, dans le secteur de Dolbeau-Mistassini.

C'est le fils de l'homme de 58 ans qui a alerté les policiers vers 2 h, samedi matin. Après s'être rendu au chalet de son père, il a noté que celui-ci ne s'y trouvait pas et s'est inquiété. Son VTT et son canot étaient également absents des lieux, ce qu'il a trouvé anormal.

Un ratissage du secteur a mené les services d'urgence vers un deuxième chalet situé non loin des lieux. Le véhicule tout-terrain a pu être repéré, mais l'embarcation était toujours manquante.

Recherches

Des activités de recherche ont été mises en branle afin de retracer l'homme, qui serait originaire de Péribonka, et la femme de 56 ans qui habitait le secteur situé à la hauteur du kilomètre 106 du chemin Bowater à longueur d'année. Une quinzaine d'agents ont été mis à profit pour retracer le couple, de même que deux chaloupes, un zodiac et un hélicoptère de la SQ.

En fin d'après-midi, le canot a été retrouvé submergé dans la rivière. Le cours d'eau était particulièrement haut et animé de forts courants. Une paire de bottes, appartenant vraisemblablement à l'homme, a également été repêchée.

Joint en fin de soirée, le porte-parole de la Sûreté du Québec, l'agent Gregory Gomez Del Prado, a indiqué que les recherches ont été suspendues vers 20 h 30, hier.

«Nous allons continuer de ratisser le secteur et il y aura un survol de l'hélico à la noirceur, mais les recherches reprendront demain (dimanche) matin», a déclaré le porte-parole, vers 22 h 30. Les plongeurs de la SQ pourraient être appelés à intervenir. Le responsable des communications a indiqué que les deux personnes étaient des connaissances. Hier après-midi, l'épouse et le fils de l'homme ont assisté aux recherches, incrédules et impuissants.

(avec Mélanie Côté)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer