Sa camionnette était coincée dans la boue

Un homme gravement blessé à la tête à Saint-Jean-Vianney

L'homme de 40 ans se trouvait au volant... (Photo Rocket Lavoie)

Agrandir

L'homme de 40 ans se trouvait au volant de cette camionnette lorsque l'accident s'est produit. Un câble est allé frapper l'arrière de sa tête.

Photo Rocket Lavoie

Partager

Sur le même thème

Patricia Rainville
Le Quotidien

(Saint-Jean-Vianney) Un homme de 40 ans a été grièvement blessé, hier soir à Saint-Jean-Vianney, lorsqu'un câble s'est fracassé sur sa tête. L'accident s'est produit dans le fameux «trou de bouette», vers 20h30.

Comme à leur habitude, plusieurs personnes s'étaient rassemblées sur ce terrain du défunt village de Saint-Jean-Vianney, afin de s'amuser en voiture dans la boue. Mais la soirée a pris une tournure plutôt tragique lorsque le quadragénaire a été grièvement blessé.

Tout a commencé lorsque la camionnette de l'individu est restée coincée dans la boue et l'eau. Une bonne Samaritaine a alors voulu lui venir en aide, en attachant la camionnette de l'homme à son véhicule. En tirant, le câble qui reliait les deux véhicules a cédé. Le câble est allé percuter la fenêtre arrière de la camionnette, qui s'est fracassée, puis l'arrière de la tête de l'homme.

L'homme a été grièvement blessé à la tête. «Ce n'était vraiment pas beau à voir. Il y avait beaucoup de sang», a dit un jeune homme rencontré sur les lieux.

Selon le lieutenant de la Sécurité publique de Saguenay, Steeve Marceau, l'homme souffre de graves blessures, mais il serait hors de danger. La victime avait été transportée à l'hôpital de Chicoutimi.

Les policiers ont été les premiers à arriver sur place. Apparemment, la victime aurait fait des convulsions avant l'arrivée des ambulanciers. Il aura fallu de longues minutes avant d'extirper l'homme de sa fâcheuse position.

En effet, la camionnette était coincée non seulement dans la boue, mais dans près d'un mètre d'eau. La noirceur n'a pas aidé au travail des secours, mais plusieurs autres voitures s'étaient stationnées autour de la camionnette, afin d'éclairer les lieux.  Chaque fin de semaine, les lieux sont achalandés par ceux qui aiment s'amuser dans la boue. Les policiers s'y rendent à l'occasion.

État d'ébriété

Lors du passage du Quotidien sur les lieux, en fin de soirée, plusieurs personnes se trouvaient encore sur place. La plupart d'entre eux n'avaient pas été témoins de la scène. Mais certains étaient visiblement en état d'ébriété. De jeunes enfants étaient également sur place.

Deux patrouilles de police assuraient toujours la sécurité, vers 21h30. «Nous voyons que plusieurs sont en boisson, nous surveillons donc les lieux», a indiqué un agent de la Sécurité publique de Saguenay.

On ignore si certaines personnes ont été contraintes à passer un ivressomètre en quittant le «trou de bouette».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer