Incendie causé par un feu de cuisson

Le violent incendie survenu dans un quadruplex de... (Photo Isabelle Tremblay)

Agrandir

Le violent incendie survenu dans un quadruplex de Mashteuiatsh aurait été causé par un feu de cuisson.

Photo Isabelle Tremblay

Partager

Sur le même thème

Isabelle Tremblay
Le Quotidien

(MASHTEUIATSH) L'enquête du Service de sécurité incendie de Mashteuiatsh tend à démontrer que le violent incendie survenu hier après-midi dans un immeuble de quatre logements aurait été causé par un feu de cuisson.

Le responsable des opérations, Ringo Launière, était encore sur les lieux du sinistre, ce matin, afin d'éclaircir les circonstances de cet événement qui a jeté quatre familles à la rue.

Le feu s'est déclaré dans l'appartement situé au 1668, rue Mashk, mardi, aux alentours de 14h33.

Les dommages causés sont estimés à plus de 500 000$. L'immeuble habite quatre logements en rangée. Les deux du centre sont une perte totale alors que les pompiers ont été en mesure de sauver ceux des extrémités.

Les trois personnes qui ont été incommodées par la fumée sont toujours hospitalisées à l'Hôpital de Roberval. Il s'agit d'une adolescente, d'un homme et d'une femme.

«Ces résidants ont été fortement incommodés par la fumée. Hier, les victimes reposaient aux soins intensifs», précise Ringo Launière.

Lors de l'incendie, trois équipes de pompiers de Roberval ont été appelées en renfort pour prêter main-forte à leurs confrères de Mashteuiatsh. Au total, près d'une vingtaine de sapeurs ont combattu l'élément destructeur pendant plusieurs heures afin d'être en mesure maîtriser les flammes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer