Ordonnance refusée

Serge Lachance... (Photo archives Michel Tremblay)

Agrandir

Serge Lachance

Photo archives Michel Tremblay

Partager

Sur le même thème

(Chicoutimi) La demande d'interdire la publication de l'identité du témoin principal de la Couronne en plein milieu du procès du promoteur Robert Hakim pour tentative de fraude envers le Festival international des Rythmes du Monde (FIRM) est rejetée.

Le juge estime que le fait que l'avocat de la défense, Jean-Marc Fradette, traite le témoin Serge Lachance de «menteur» dans les médias n'est pas un préjudice qui justifie une telle ordonnance. Le tribunal déclare qu'il ne partage pas l'opinion de l'avocat, mais qu'il n'a pas l'intention, non plus, de lui interdire de parler aux médias.

Le magistrat estime aussi que la requête a été présentée tardivement par la Couronne, après que l'interrogatoire en chef du témoin se soit déroulé sans interdit de publication de son identité.

Dans la première partie du procès, en janvier 2013, le témoin avait expliqué que le directeur du FIRM, Robert Hakim, avait demandé d'émettre une fausse facture de son entreprise LSM Sons et Lumière en retour d'un paiement du FIRM. Selon le témoin, Robert Hakim lui aurait demandé en retour d'émettre un chèque du même montant au nom de sa compagnie personnelle. Après consultation juridique, le fournisseur d'équipements aurait refusé de compléter la transaction souhaitée.

La suite dans la version papier du Quotidien, demain

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer