Grimard dénonce la propagande économique

Paul Grimard... (Photo Jeannot Lévesque)

Agrandir

Paul Grimard

Photo Jeannot Lévesque

Partager

Le Quotidien

Le candidat à la mairie, Paul Grimard, met en garde les citoyens contre la propagande économique de l'administration Tremblay-Harvey.

Selon lui, elle n'apporte rien aux contribuables lorsque l'on fait une analyse rapide des revenus et dépenses générés par les investissements majeurs de  la ville à même les deniers publics.

Dans le cadre de la conférence de presse où l'Équipe du renouveau démocratique présentait les candidats Josée Néron et Pierre-Marc Tousignant dans les districts respectifs 14 et 13 de Chicoutimi,  le candidat à la mairie, Paul Grimard, a soutenu que les contribuables subventionnaient l'industrie des croisières. Pour L'année 2012, toujours selon le candidat, chacun des 26 bateaux qui a accosté au quai d'escale de La Baie a coûté à la ville 126 000 $.

«Le projet global des bateaux, si l'on additionne le coût du quai, l'aménagement de la zone et la construction du pavillon d'accueil, représente des emprunts de 30 M$ selon l'évaluation qu'il est possible de faire puisque nous ne sommes jamais en mesure d'avoir les vrais chiffres. Il faut rembourser la dette. Aussi, les opérations du quai, l'animation et les salaires reliés à cette activité doivent représenter au moins 400 000 $ par année. Le quai d'escale, selon les chiffres, sur les passages et les droits d'accostage, a rapporté 436 000 $ pour la saison», avance le comptable agréé.

La suite dans la version papier du Quotidien, demain

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer