Grève dans un CPE

Le CPE Trotte-Menu était tapissé hier d'autocollants annonçant... (Photo Louis Potvin)

Agrandir

Le CPE Trotte-Menu était tapissé hier d'autocollants annonçant une grève imminente.

Photo Louis Potvin

Partager

Sur le même thème

Louis Potvin
Le Quotidien

(Saint-Félicien) Les éducatrices des Centres de la petite enfance Trotte-menu de Saint-Félicien et Plein soleil d'Alma seront en grève demain parce que leur employeur refuse d'inscrire à la convention collective leur 20 minutes de pause.

« Nous avons obtenu un mandat de grève mardi soir et nous allons l'appliquer jeudi matin si les employeurs n'acceptent pas d'inscrire le 20 minutes de pause à la convention collective. On ne veut pas d'une lettre d'entente spéciale », a indiqué la présidente du syndicat des CPE du Saguenay-Lac-Saint-Jean et des bureaux coordonnateurs affilié à la CSN, Nathalie Dupéré.

Le comité patronal de négociations refuse les demandes des deux CPE et ne saisit pas que les éducatrices prennent un tel moyen de pression. « Je ne comprends pas qu'ils décident d'aller à la guerre pour 5 minutes de pauses et priver les parents de leur service de garde », a indiqué le président Frédérik Guimond.

Le comité de négociations propose une convention-cadre à 19 CPE de la région, mais s'engage à réaliser des lettres d'entente spécifique pour les avantages supérieurs accordés dans certains CPE comme celui d'avoir 20 minutes de pauses au lieu de 15 comme les autres établissements de la région.

Plus de détails dans le Quotidien de demain.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer