Une postière perspicace découvre une fraude

Aînés victimes d'arnaques

Plusieurs personnes âgées ont été piégées par des... ((Photo Rocket Lavoie))

Agrandir

Plusieurs personnes âgées ont été piégées par des fraudeurs au cours des derniers mois. Une situation qui inquiète les enquêteurs de la Sécurité publique de Saguenay.

(Photo Rocket Lavoie)

Partager

Patricia Rainville
Le Quotidien

(Chicoutimi) Une inquiétante hausse des fraudes perpétrées contre les personnes âgées préoccupe les enquêteurs de la Sécurité publique de Saguenay. Un même modus operandi a mis la puce à l'oreille des policiers.

Cette semaine seulement, au moins quatre personnes âgées ont été victimes de fraude à Jonquière. Les fraudeurs ont toujours la même façon de faire. Ils s'attaquent à la sensibilité des aînés.

Tout commence lorsqu'un jeune garçon appelle une personne âgée. « Grand-maman, c'est moi, me reconnais-tu? », demande le fraudeur. La personne âgée piégée demande s'il s'agit d'un de ses petits-enfants (Sébastien, par exemple). Le fraudeur lui répond par l'affirmative, déclarant qu'il est dans un sale pétrin. Il dit avoir été arrêté par les policiers. Il n'a pas d'argent pour payer son avocat et sa caution. On parle ici d'un montant de 2000 $.

Le jeune homme affirme qu'il est en compagnie de son avocat. Un second fraudeur, jouant le rôle de l'avocat, entre alors en scène. Il parle à la victime, affirmant que le petit-fils est bel et bien dans le pétrin.

Au cours des derniers mois, plusieurs grands-parents piégés ont cru le subterfuge. Ils ont accepté de remettre l'argent nécessaire.

« Les fraudeurs demandent aux victimes d'envoyer les 2000 $ à une adresse quelconque. Plusieurs tombent malheureusement dans le panneau. Seulement au cours des derniers mois, nous avons eu plus de 30 plaintes au poste. Imaginez tout le monde qui a accepté sans porter plainte », explique le porte-parole de la Sécurité publique de Saguenay (SPS), Bruno Cormier, lors d'une entrevue accordée au Progrès-Dimanche.

Octogénaire piégée

Cette semaine, une dame de 85 ans a été victime d'une telle fraude. Paniquée que son petit-fils se trouve dans de sales draps, la pauvre dame est allée immédiatement au guichet automatique, afin de retirer la somme demandée. L'octogénaire s'est ensuite rendue dans un bureau de poste de Jonquière. Les fraudeurs lui avaient demandé d'envoyer l'argent à une adresse au Mexique.

Sous le choc, la dame raconte son aventure à la commis du bureau de poste.

Plus de détails dans la version papier du Progrès-Dimanche//

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer