Les puces des neiges envahissent le Club Dorval

Des grains de poivre tombés du ciel

Les collemboles nivicoles sont de minuscules bestioles dont... ((Photo Gimmy Desbiens))

Agrandir

Les collemboles nivicoles sont de minuscules bestioles dont la taille varie de 1 à 2 millimètres.

(Photo Gimmy Desbiens)

Partager

Sur le même thème

(Alma) Ils sont des millions. À première vue, ils semblent être des grains de poivre tombés du ciel sur la neige immaculée. Certains fondeurs soutiennent qu'ils les ralentissent, voire les freinent, comparant l'effet ressenti à celui d'un papier sablé. On les connaît sous le nom de puces des neiges.

Les collemboles nivicoles sont de minuscules bestioles dont la taille varie de 1 à 2 millimètres. Chaque printemps, ils surgissent avec le redoux. Cette année toutefois, ils sont déjà visibles en raison du climat anormalement clément, notamment au Club de ski de fond Dorval d'Alma, où plusieurs adeptes ont choisi d'écourter leur saison en raison de leur présence.

Directrice générale du club, Pauline Laprise confirme que le fléau est apparu très tôt, cet hiver.

«Il y en a des milliers au pied carré», illustre-t-elle en entrevue.

La responsable ajoute qu'il n'existe aucune solution viable pour se débarrasser des puces des neiges.

Il demeure que, malgré les inconvénients engendrés par les collemboles nivicoles, il est toujours possible de pratiquer le ski de fond. Des skieurs expérimentés soutiennent même que les puces des neiges ont un impact très négligeable sur leur performance.

Pas assez pour tomber

«Les bibittes collent peut-être un peu sur les skis, mais ce n'est pas ce qui va faire tomber quelqu'un. Personnellement, ça ne me ralentit pas. Les gens ont tendance à confondre avec l'effet de siphon», explique l'Almatois Daniel Boivin, qui fréquente le Club Dorval de quatre à cinq fois par semaine.

L'effet de siphon dont il fait mention survient lorsque la température est plus élevée que le point de congélation.

«Le phénomène apparaît en même temps que les puces et c'est ce qui mêle les skieurs», analyse-t-il.

À lire dans la version papier du Quotidien//

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer