Luna, la louve blanche du zoo de Falardeau

Bientôt une vedette

La relation entre Daniel Gagnon et Luna est... (Photo Jeannot Lévesque)

Agrandir

La relation entre Daniel Gagnon et Luna est visiblement particulière.

Photo Jeannot Lévesque

Partager

Sur le même thème

(Chicoutimi) Une louve blanche du zoo de Falardeau se retrouvera bientôt sur un plateau de tournage. Entraînée par l'éleveur Michel Fournier, Luna tiendra la vedette dans un vidéoclip de la chanteuse Salomé Leclerc.

Dernièrement, l'éleveur a séjourné à Falardeau durant quatre jours afin de se familiariser avec l'animal. C'était la première fois qu'il avait la chance de travailler avec un loup. Des occasions s'étaient déjà présentées, mais les projets ne s'étaient jamais concrétisés.

« Ça fait 26 ans que je fais ça et j'ai travaillé avec pas mal tous les genres d'animaux. Avec la louve, ça se passe très bien. Je suis très content. C'est vraiment trippant », a avoué le sympathique éleveur de Montréal lorsque joint, hier après-midi.

La louve arctique âgée de dix mois a été élevée au biberon par les propriétaires du zoo, Daniel Gagnon et Suzie Girard. « C'est certain que ça aide, mais ça ne lui enlève pas son instinct animal. Sauf qu'elle sait ce qu'est un humain. L'approche est beaucoup facilitée », explique M. Fournier.

Selon l'éducateur et comportementaliste, il ne faut pas craindre l'animal, mais aller à son rythme et lui laisser le temps de nous adopter, nous investir. Ensuite, il est plus facile d'établir un contact et la communication. « Tout est basé sur le concept du lien de confiance », explique-t-il.

M. Fournier est habitué de travailler avec des chiens. C'est d'ailleurs lui qui entraînait les chiens-vedettes des publicités de Fido, Wawanesa et Volkswagen, entre autres compagnies. Il y a quelques années, il a travaillé avec un autre animal du zoo de Falardeau. Un raton-laveur a fait une apparition remarquée dans une publicité de Rogers. Le petit animal s'était enfui avec un cellulaire.

Même s'il est habitué aux chiens, il ne voit aucun lien avec les loups.

« À ma grande surprise, c'est très différent. Je m'attendais à voir certaines similitudes, mais il n'y en a pas vraiment. Un loup est un loup, un chien est un chien! Le focus du loup est plus difficile à obtenir, il est très connecté sur son environnement, sur ses instincts de protection. Le gros du travail se fait là présentement », explique-t-il.

Lien particulier

Les animaux du zoo de Falardeau sont appréciés puisqu'ils sont habitués de côtoyer des humains. Michel Fournier admet que les conditions dans lesquelles ils sont élevés sont propices à créer des liens plus facilement. Selon lui, quand tu soignes un animal et que tu l'adoptes quand il est bébé, ça crée des liens plus forts et durables.

« M. Gagnon a des animaux fantastiques. J'attends des nouvelles, mais il se pourrait que je puisse travailler avec sa tigresse et un de ses singes. Je me croise les doigts et j'espère fort! », a-t-il avancé, sans pouvoir en dire davantage pour le moment.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer