Violée à la maison pendant son sommeil

Un homme sans antécédent judiciaire est condamné à 15 mois d'incarcération pour... (Archives Rocket Lavoie)

Agrandir

Archives Rocket Lavoie

Partager

(Chicoutimi) Un homme sans antécédent judiciaire est condamné à 15 mois d'incarcération pour avoir eu une relation sexuelle avec une étudiante saoule et endormie en juin 2008.

La femme de 19 ans était dans sa chambre au domicile de ses parents pendant que la mère dormait et n'a rien entendu.

Jean-Michel Painchaud, 27 ans, de Jonquière, avait plaidé non coupable dans un premier temps et changé d'idée en cours de témoignage de la victime au procès. L'homme a plaidé coupable à l'accusation d'agression sexuelle et la Couronne a laissé tomber un deuxième chef d'introduction par effraction.

Dans les motifs de la sentence, la juge Johanne Roy, de la Cour du Québec, a considéré comme un facteur aggravant du geste le fait que la jeune femme était chez elle, là où elle était en droit de se considérer en sécurité.

L'avocat de la défense, Me Jean-Marc Fradette, avait suggéré une peine de prison dans la collectivité. L'avocate de la Couronne, Me Mélanie Paré, avait écarté cette possibilité pour suggérer une peine d'incarcération encore plus sévère.

La suite dans la version papier du Quotidien, demain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer