Le prolongement de l'autoroute 70 réévalué

Pas de faveur

« La situation est la même pour la... ((Archives))

Agrandir

« La situation est la même pour la route 70 que pour les autres. Elle n'a pas été budgétée pour être complétée dans son entièreté. »

(Archives)

Partager

(Chicoutimi) « La situation est la même pour la route 70 que pour les autres. Elle n'a pas été budgétée pour être complétée dans son entièreté. »

Selon le ministre des Transports et député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, « c'est comme si les viaducs étaient financés, mais pas les routes. »

Sylvain Gaudreault, qui est aussi titulaire des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, explique que les contrats en cours seront respectés. Une réévaluation de tous les travaux sera toutefois faite, et la 70 n'échappe pas à cette situation.

« Ça concerne autant la partie de La Baie que celle de Saint-Bruno. Certains viaducs sont faits à La Baie, mais l'argent pour la route n'est pas dans le budget! Il s'agit vraiment d'une mauvaise gestion des Libéraux. »

Le député péquiste ne veut pas donner l'impression que son gouvernement n'ira pas de l'avant avec la route 70. « Nous allons faire des annonces dans les prochaines semaines, mais ce ne seront pas des annonces irresponsables. La règle est donnée: on va dire ce qu'on fait, et on va faire ce qu'on dit. »

Le gouvernement du Québec est présentement en période de planification pour les infrastructures. « C'est impensable ce qui s'est produit. Comme je le disais ce matin (hier), je me réveille la nuit pour ne pas en revenir. »

Sylvain Gaudreault passera la fin de semaine dans son comté, entre autres pour l'assemblée générale du Parti Québécois dans Jonquière, à la salle du Regroupement acadien, à Kénogami, entre 9 h et midi.

À lire dans la version papier du Quotidien//

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer