Nouvelle étape franchie le 13 mars

Luc Roby... (Archives Marc Saint-Hilaire)

Agrandir

Luc Roby

Archives Marc Saint-Hilaire

Partager

Denis Villeneuve
Le Quotidien

(Chicoutimi) La mise sur pied d'une nouvelle grappe industrielle panquébécoise sur l'aluminium franchira une étape, le 13 mars prochain, alors que plus de 200 entreprises provenant de partout au Québec sont attendues afin de participer à une séance destinée à connaître leurs besoins en terme de développement des affaires.

Selon Luc Roby, président et directeur général de la Grappe industrielle de l'aluminium du Québec, un comité de pilotage est présentement à l'oeuvre afin d'inciter le plus d'entreprises possible à participer. La création de cette nouvelle grappe vise à doubler la transformation de l'aluminium à l'échelle du Québec d'ici 2020. « L'idée de la création de la grappe n'est pas d'assimiler, d'intégrer ou d'éliminer ce qui existe déjà ni d'empêcher les initiatives régionales. L'idée est de respecter les spécificités de chaque région. «

La création de cette grappe vise à mieux coordonner les efforts d'ensemble de l'industrie entre les régions qui détiennent également de l'expertise dans le secteur de la transformation de l'aluminium, dans les secteurs des transports terrestres, de l'aviation et autres. Selon lui, il y aura encore place à des initiatives provenant du réseau Trans Al ou de la Société de la vallée de l'aluminium, mais il est important de développer des initiatives de commercialisation. C'est pourquoi les PME oeuvrant dans le secteur de l'aluminium se rapprochent des donneurs d'ordres qui sont à Montréal et à Toronto.

« On se doit d'être plus solidaire au Québec pour mieux affronter des pays comme la Chine, l'Inde et d'autres qui oeuvrent également dans la transformation de l'aluminium «, soutient le président-directeur général.

La rencontre du 13 mars ne devrait être qu'une étape puisqu'il faudra par la suite élaborer un plan d'affaires et une planification stratégique, des documents qui devraient être prêts entre la mi-avril et la mi-mai. L'élaboration de règlements généraux et d'une charte devant être adoptés en assemblée générale où sera élu un premier conseil d'administration suivra. « À la fin de l'été, on devrait savoir comment la grappe va fonctionner «, conclut M. Roby.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer