Un coup de pouce aux indécis

Si le froid intense fait le bonheur des garagistes, il fait aussi celui des... (Photo archives)

Agrandir

Photo archives

Partager

Sur le même thème

Catherine Doré
Le Quotidien

(Chicoutimi) Si le froid intense fait le bonheur des garagistes, il fait aussi celui des voyageurs. Le mois de janvier a toujours été fort occupé pour les agences de voyages.

Les températures des derniers jours n'auront amené qu'un coup de pouce supplémentaire pour convaincre les indécis.

Francine Nadeau, du Club Voyages Tournesol, ne chôme pas ces temps-ci. «Janvier a toujours été un gros mois pour nous. Il y a ceux qui ont réservé à l'automne et qui viennent chercher leurs documents, et ceux qui veulent réserver pour ce printemps. C'est une belle période pour nous.»

Questionnée à savoir si plusieurs ont décidé sur un coup de tête de fuir l'hiver saguenéen, Mme Nadeau ne peut avancer de chiffre précis. «Disons que ceux qui avaient déjà réservé sont bien contents!», lance-t-elle en riant.

«Quand tu n'avais pas prévu partir, il peut bien faire -90, ça ne changera rien. Mais si la personne hésitait, ça peut être un bon incitatif...»

«Plusieurs m'ont dit: "on n'avait pas prévu, on voulait faire autre chose, mais finalement, on part! " Ce sont les indécis qui choisissent de partir finalement.»

Les dernières minutes moins populaires

Même son de cloche du côté de CAA-Québec. Sylvie Boily, agente de voyages pour le commerce situé sur le boulevard Talbot, explique que les réservations sont beaucoup plus diversifiées au retour des Fêtes.

«Ce n'est pas juste le Sud, puisque souvent, les gens ont déjà réservé à l'automne. Janvier est le mois de toutes les réservations. Ça va de louer un appartement à Londres à monter un voyage de vélo à la carte. C'est davantage de recherche.»

Mme Boily explique que les départs à la dernière minute sont moins populaires qu'auparavant.

«Même sur internet, c'est moins intéressant qu'avant. Une destination comme Riviera Maya va demeurer à 1200 ou 1500$ la semaine. Ce sont les voyages de dernière minute vers Cuba qui sont les moins chers. Ça dépend toujours des besoins du voyageur», conclut Mme Boily.

LES DESTINATIONS LES PLUS POPULAIRES?

Sans grande surprise, Cuba, la République dominicaine et le Mexique.

AUGMENTATION DES PRIX?

Si les gens sont plus nombreux à vouloir aller se prélasser à l'ombre des palmiers, le prix des forfaits risque-t-il d'augmenter? À court terme, les agences ne croient pas que le coût des voyages monte en flèche. «Mais évétuellement, en raison du phénomène de rateté, les prix pourraient augmenter», admet toutefois Louise Fecteau, vice-présidente ventes et marketing de Vacances Tours Mont-Royal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer