Secteur Grande-Baie

L'embarquement commence

Depuis ce matin à 8 heures, l'embarquement massif des cabanes de pêche dans le... ((Archives))

Agrandir

(Archives)

Partager

Denis Villeneuve
Le Quotidien

(Chicoutimi) Depuis ce matin à 8 heures, l'embarquement massif des cabanes de pêche dans le secteur Grande-Baie peut débuter puisque les fameux douze pouces de glace effective tant attendus sont maintenant atteints, juste à temps pour l'ouverture de la pêche aux poissons de fond.

Avec le grand froid des deux derniers jours, Dame Nature a apporté sa collaboration pour atteindre les 30 centimètres réglementaires hier matin, a mentionné le conseiller Luc Boivin, président du Comité des activités hivernales sur les glaces. « Hier matin, il manquait un demi-pouce. Nous avons mesuré le 12 douze pouces avant l'heure du dîner. Le temps doux a retardé l'embarquement, mais il nous a permis d'enlever la neige », observe-t-il.

C'est pourquoi Saguenay a remis les clés du village à l'Association de pêche blanche. Hier après-midi, une vingtaine de cabanes appartenant à la pourvoirie de pêche et à des bénévoles ont pu embarquer.

Les Battures condamnées

Si les pêcheurs du secteur Grande-Baie ont de quoi se réjouir, il en est autrement pour le secteur des Battures qui est condamné pour la saison 2013. En raison des grandes marées d'une vingtaine de pieds, du 12 et du 13 janvier, plusieurs fissures majeures se sont développées le long du chemin principal et des rues de l'Éperlan et du Caplan. Les fissures le plus importantes sont parallèles au rivage et entrecoupées de pièces secondaires, découpant le couvert de glace en plusieurs morceaux. Ces plaques de glace isolées n'ont pas de capacité portante.

Même si ces plaques sont appelées à se souder, Saguenay craint que les marées du 9 et 12 février ne viennent encore gâcher les choses, selon la firme Hydro Météo. Il deviendrait alors difficile d'intervenir pour déplacer ou sortir les cabanes et véhicules de façon sécuritaire. Les propriétaires qui avaient réservé un terrain pourront déménager à l'Anse-à-Benjamin ou à Grande-Baie ou être remboursés.

À L'Anse-à-Benjamin, l'aménagement du site suit sont cours avec les travaux de bornage et la signalisation. Des relevés de mesure de glace ont été effectués, hier après-midi, au large et le travail se poursuivra lundi.

Maintenant que l'épaisseur de glace dans le secteur Grande-Baie est une chose réglée, le président de l'Association de pêche, Richard Lavoie, ne prévoit pas de grande cohue puisque tout le monde connaît son numéro d'emplacement de sorte que les choses devraient bien se dérouler.

Par ailleurs, M. Lavoie informe les propriétaires de cabanes qu'il est interdit de perforer des trous de pêche à l'intérieur des cabanes tant que Saguenay n'a pas donné son feu vert.

À lire dans la version papier du Quotidien

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer