Alma souhaite être représentée

Alma n'entend plus jouer les seconds violons au sein de la Véloroute des... (Photo archives)

Agrandir

Photo archives

Partager

(ALMA) Alma n'entend plus jouer les seconds violons au sein de la Véloroute des Bleuets. Conséquemment aux bouleversements qui se sont multipliés au cours des derniers mois, la capitale jeannoise souhaite dorénavant siéger au conseil d'administration de la corporation cycliste.

Mercredi soir, le maire Marc Asselin a confirmé la volonté d'Alma de dépêcher l'un de ses conseillers comme représentant de la MRC à la Véloroute. Ce dernier remplacerait ainsi la mairesse de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, Lili Simard.

Précisant que cette décision n'est pas un désaveu de la mairesse Simard, Marc Asselin a exprimé ses préoccupations concernant l'organisme.

« Depuis quelque temps, de nombreux nuages planent au-dessus de la Véloroute. C'est pourquoi Alma souhaite siéger au conseil d'administration. La ville se doit de regarder de très près ce qui se passe à la corporation étant donné tout l'argent qu'on met là-dedans «, a justifié le maire d'Alma.

Selon les statuts et règlements, chacune des trois MRC du Lac-Saint-Jean doit identifier un représentant à la Véloroute des Bleuets, qui administre un budget d'environ 500 000 $.

Mercredi soir, Marc Asselin n'a pas été en mesure de chiffrer la participation financière de la capitale jeannoise, mais celle-ci doit nécessairement être la plus importante compte tenu du poids démographique d'Alma. Notamment, la ville abrite la corporation, dans le secteur de Delisle.

L'automne dernier, Le Quotidien a levé le voile sur un important litige à l'intérieur de la Corporation de la Véloroute des Bleuets. Sous le couvert de l'anonymat, des administrateurs exigeaient alors la démission du président Jean-Claude Lindsay et de son directeur par intérim, Laurier Savard. Ils appuyaient leur démarche sur un rapport organisationnel commandé par la corporation et dont les recommandations allaient en ce sens.

La sortie des administrateurs dissidents avait engendré une véritable tempête au sein des bénévoles, qui s'étaient regroupés afin de soutenir le président Lindsay, l'un des piliers à l'origine de la Véloroute.

Les prochaines élections au conseil d'administration de la Véloroute des Bleuets doivent avoir lieu en février prochain.

Mst-Hilaire@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer