Quelques heureux...et des mécontents

Les comptes de taxes municipales de 2013 viennent à peine d'entrer dans les... (Photo archives)

Agrandir

Photo archives

Partager

(CHICOUTIMI) Les comptes de taxes municipales de 2013 viennent à peine d'entrer dans les chaumières de Saguenay que les critiques fusent. Plusieurs contribuables estiment que leur facture est beaucoup plus élevée que prévu.

«De mon côté, je ne peux pas dire que nous avons reçu plus de plaintes que par le passé. Chaque fois que le nouveau rôle d'évaluation est rendu public, il y a des critiques, des gens qui trouvent que la valeur de leur résidence est trop élevée. Mais je ne m'attends pas à avoir plus de plaintes que nous en avons habituellement», explique le maire Jean Tremblay.

Ce dernier maintient que la hausse moyenne du compte de taxes est de 1,9 pour cent pour 2013 et que cela se traduit par une augmentation de 42$ de la facture, en moyenne.

La valeur des maisons a quant à elle subi une hausse moyenne de 26 pour cent, selon le maire.

«Certains citoyens ont vu leur facture diminuée, alors que d'autres ont augmenté. Ça ne veut pas dire que les maisons étaient sous-évaluées par le passé. Il faut aussi dire que nous avons abaissé le taux de la taxe, car nous avons tenu compte de ces hausses de l'évaluation. Il y a quelques années, le taux était beaucoup plus élevé qu'il ne l'est présentement. Pour 2013, le taux est passé à 1$ pour chaque 100$ d'évaluation. Ce ne sont pas toutes les villes qui agissent de la même manière», renchérit le maire de Saguenay.

Surprise

Plusieurs citoyens ont malgré tout exprimé leur surprise, pour ne pas dire leur colère, sur les réseaux sociaux notamment.

«Le maire ne fait que montrer le bon côté des choses lorsqu'il dit que ça va augmenter de 1,9 pour cent en moyenne. Chez moi, c'est une augmentation de 383$ de mon compte de taxes municipales. Ce n'est pas ce que M. Tremblay avait laissé entendre lors du dépôt du budget», indique un citoyen du quartier Sainte-Thérèse, à Jonquière.

D'autres ont laissé voir leur mécontentement, mais n'ont pas l'intention de contester la nouvelle évaluation tout en soutenant qu'ils vont s'en souvenir lors de la prochaine élection municipale, qui incidemment se déroulera en novembre 2013.

Sbegin@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer