Début du procès de Robert Hakim

Un chèque du FIRM retrouvé déchiré

Robert Hakim... (Photo Jeannot Lévesque)

Agrandir

Robert Hakim

Photo Jeannot Lévesque

Partager

(Chicoutimi) Un des deux procès pour fraude du promoteur culturel, Robert Hakim, a débuté hier, avec le témoignage du superviseur du bureau des enquêtes criminelles de la Sécurité publique de Saguenay, Sylvain Houde.

Robert Hakim est accusé d'avoir commis une fraude de 5643,75$ aux dépens du Festival international des rythmes du monde (FIRM), de faux et d'utilisation de faux.

Un deuxième procès séparé est prévu ce printemps pour faux, utilisation de faux et fraude d'environ 70 000$ aux dépens de Théâtre du Saguenay et de Patrimoine Canada. La séparation des chefs est le résultat d'une discussion entre l'avocat de la défense, Me Jean-Marc Fradette, et le représentant du Directeur des poursuites criminelles et pénales, Me Sébastien Vallée.

Hier matin, le superviseur Sylvain Houde a raconté avoir découvert dans une caisse de documents des Productions Robert Hakim, un chèque non encaissé et déchiré de 5643,75$ émis par Festival des rythmes du monde à l'ordre du fournisseur LSM Son&Lumière et broché sur une facture du même montant émise par Les Productions Robert Hakim à LSM Son&Lumière.

Pour le superviseur, cette découverte corrobore la déclaration du propriétaire de SLM Son&Lumière, Serge Lachance, qui avait précédemment dénoncé la demande du promoteur à l'enquêteur Kevin Boily.

Au cours de l'enquête préliminaire qui a précédé le procès en cours, on a appris que le propriétaire de LSM Son&Lumière avait raconté aux policiers que son client, Robert Hakim, lui avait demandé d'envoyer une facture fictive au FIRM, d'encaisser le chèque qu'il recevrait et d'envoyer un chèque du même montant aux Productions Robert Hakim qui verrait à lui faire parvenir une facture correspondante.

Le propriétaire a procédé à la première étape du projet, puis a consulté un avocat qui lui a conseillé de s'abstenir de le faire. Serge Lachance a dit avoir informé Robert Hakim de son refus de compléter la transaction projetée et avoir remis le chèque du FIRM à Robert Hakim sans l'encaisser.

L'avocat de la défense a longuement questionné le témoin sur ses méthodes et sur la possibilité que des documents aient pu être altérés après leur saisie. Un agrandissement de la photographie de la facture et du chèque broché ne montre pas deux trous de broches de plus qui sont sur la pièce originale. Ni le superviseur ni aucun enquêteur n'ont été en mesure d'expliquer l'apparition de ces deux trous de broche qui suggèrent que la pièce a pu être altérée en cours de saisie.

L'avocat de la défense a aussi fait reconnaître que le montant exact de 5643,75$ sur les deux factures du FIRM et des Productions Robert Hakim correspondait à la somme de 5000$ et des TPS et TVQ. De 2007 à 2009, plusieurs chèques de ce montant ont été reçus par Les Productions Robert Hakim.

La défense a aussi tenté d'attaquer indirectement la crédibilité du propriétaire de SLM en passant en revue d'autres affirmations qui n'ont pas été corroborées.

À la sortie de la salle d'audience, Me Jean-Marc Fradette a critiqué «le travail des enquêteurs qui n'a malheureusement pas été fait. Demain, l'enquêteur Kevin Boily... sera encore plus en mesure de ne pas répondre à nos questions de la même manière que l'autre (son superviseur Sylvain Houde), c'est-à-dire sur les questions de l'enquête qui a été malheureusement bâchée. C'est-à-dire que l'on n'a pas cherché toutes les preuves qui auraient pu établir que la version de (du propriétaire de SLM Son&Lumière) Serge Lachance était fausse. Si la police avait fait le travail comme il faut, c'est certain qu'il (le promoteur Robert Hakim) n'aurait pas été accusé.»

L'avocat a fait ressortir que son client avait pleinement collaboré à l'enquête et qu'il avait remis tous les documents demandés par les enquêteurs. Il a aussi indiqué que son client avait un revenu personnel d'environ 300 000$ à l'époque de l'enquête et qu'il n'avait aucun intérêt à commettre une fraude de 5000$.

Le procès continue mardi, jeudi et vendredi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer