Les festivités du centenaire lancées

Le conseiller municipal Claude Tremblay agira à titre... (photo Michel Tremblay)

Agrandir

Le conseiller municipal Claude Tremblay agira à titre de président d'honneur des fêtes du centenaire de la paroisse Saint-Famille. Il est accompagné de sa conjointe, Colette Paradis.

photo Michel Tremblay

Partager

Sur le même thème

(JONQUIÈRE) La paroisse Sainte-Famille célèbre son 100e anniversaire. Et dès le premier dimanche de janvier 2013, la communauté religieuse et les bénévoles ont profité de l'occasion pour lancer les festivités.

L'office religieux s'est déroulé dimanche matin à l'église de la rue Sainte-Famille, dans le secteur Kénogami, de l'arrondissement de Jonquière. Quelques centaines de paroissiens s'étaient réunis dans l'enceinte afin d'assister à cette messe un peu particulière.

Car en plus de souligner le centenaire de la paroisse, l'événement a servi aussi à se remémorer ceux et celles qui ont bâti cette paroisse, qui lui ont donné vie au fil des 100 dernières années.

Le couple Rollande Claveau et Joseph-François Tremblay a été le premier à être souligné. À la suite d'un tirage des jubilés de la paroisse, les parents du conseiller municipal et président d'honneur des fêtes de la paroisse, Claude Tremblay, ont eu droit à une cérémonie particulière afin de souligner leur 70e anniversaire de mariage, qui aura lieu un peu plus tard cette année.

«C'est un hasard si mes parents ont été pigés pour la première commémoration. Ils m'ont raconté s'être mariés à 5h du matin, car ils devaient ensuite se rendre à La Baie pour prendre le bateau vers 8h et vivre leur voyage de noces. À l'époque, plusieurs célébrations du genre se déroulaient très tôt le matin», indique le conseiller Tremblay.

La paroisse Sainte-Famille a donc vu le jour en 1913, une année après la création de la municipalité de Kénogami et l'ouverture du moulin à papier de la compagnie Price. Ce centenaire a d'ailleurs été célébré en 2012.

Concernant la paroisse, des célébrations se dérouleront tout au long des 12 prochains mois. Des événements un peu particuliers doivent avoir lieu chaque mois.

La paroisse Sainte-Famille a repris son nom au mois d'avril 2012. Durant les 14 années précédentes, les gens se rendaient à la paroisse Saint-Matthieu. Ce nom avait été octroyé à la suite de la fusion des paroisses Sainte-Famille et Sainte-Cécile. Afin de ne froisser aucun paroissien, les autorités avaient pris la décision de lui donner un nouveau nom en 1998.

Mais au printemps dernier, les paroissiens ont fait des pressions pour que les autorités religieuses reviennent au nom d'origine, ce qui a été autorisé par l'évêché de Chicoutimi.

Sbegin@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer