Un quartier général pour QuébecIssime

Église Saint-Jacques d'Arvida... (Photo archives)

Agrandir

Église Saint-Jacques d'Arvida

Photo archives

Partager

Marielle Couture
Le Quotidien

(Jonquière) Le groupe QuébecIssime vient de faire l'acquisition de l'église Saint-Jacques d'Arvida, pour la somme de 40 000 $.

L'immense bâtiment au cachet patrimonial inestimable, sera aménagé pour y installer les ateliers de création et y entreposer les décors et équipements de la troupe.

Depuis sa fermeture, en 2002, plusieurs promoteurs ont soupiré au portail de l'église, entre autres dans le cadre de projet de musée de l'aluminium et d'un complexe d'habitation. À l'automne dernier, deux projets plus sérieux étaient déposés sur la table. Le conseil d'administration de la fabrique a dû trancher entre l'école de cirque proposée par la troupe les Fous du roi et QuébecIssime. Bien que les deux projets aient été considérés soigneusement, c'est le groupe QuébecIssime qui l'a emporté.

Le groupe est très enthousiaste de cette acquisition, qui lance la nouvelle année sous le signe de la consolidation. « On vient véritablement de se trouver un quartier général, on va pouvoir mieux s'organiser, lance Robert Doré, producteur de la troupe. Jusqu'à maintenant, tous les décors, ateliers et équipements accumulés au fil des ans sont dispersés un peu partout, dans des entrepôts loués ici et là, parfois même chez des gens. En mettant tout au même endroit, dans le nouveau bâtiment situé tout près de notre lieu de diffusion, c'est environ 75 000 $ par année, dépensés inutilement en transports, entreposages et frais de toutes sortes qui seront disponibles pour investir ailleurs. »

M. Doré connaît bien la valeur patrimoniale du lieu et le sentiment d'appartenance qui habite les gens du quartier. « C'est un patrimoine bâti important pour la communauté, que nous voulons intégrer avec respect. On va peinturer, sécuriser, mais aussi éclairer l'église pour la mettre en valeur. »

Il souhaite également lancer un mot d'encouragement pour les Fous du roi, dont le projet était bien présenté et intéressant, selon lui. « Ils trouveront un autre endroit pour réaliser leur école de cirque, mais ils ne doivent pas abandonner, c'est un super beau projet qu'ils ont soumis, conclut-il. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer