Enquête de remise en liberté d'Alexandre Savard-Tremblay

Le processus s'annonce ardu

Hébert Boulianne prenait place dans cette voiture lorsqu'il... ((Photo Rocket Lavoie))

Agrandir

Hébert Boulianne prenait place dans cette voiture lorsqu'il a été heurté.

(Photo Rocket Lavoie)

Partager

Sur le même thème

(Chicoutimi) Alexandre Savard-Tremblay devrait subir son enquête de remise en liberté le jeudi 27 décembre. Mais il est possible que celle-ci s'annonce assez difficile en raison des accusations déposées contre le chauffard et de ses antécédents judiciaires.

Le jeune homme de 20 ans se trouve actuellement derrière les barreaux à la suite de sa possible implication dans un accident mortel survenu vendredi soir à l'angle de la rue Sainte-Anne et du boulevard Université, à Chicoutimi.

Samedi, il a comparu par voie téléphonique pour faire face une première fois aux accusations portées contre lui en rapport avec les événements de la soirée de vendredi. Il doit revenir devant un juge de la Cour du Québec, jeudi.

Selon les informations obtenues, l'individu n'en est pas à ses premiers contacts avec le milieu judiciaire. Ses frasques remonteraient à l'époque où il était encore d'âge mineur et se sont poursuivies lors de son passage à l'âge adulte.

Le client de Me Luc Tourangeau se trouvait sous le coup d'un mandat d'arrestation étant donné qu'il n'aurait pas été en mesure de compléter une thérapie. Il aurait eu des démêlés avec la justice en rapport notamment avec des introductions par effraction.

Toujours selon les détails obtenus, Savard-Tremblay n'aurait pas d'antécédent en matière de conduite avec les facultés affaiblies.

Vendredi soir, Savard-Tremblay aurait dérobé une camionnette blanche avant de filer sur la rue Sainte-Anne. Il aurait pris la fuite et brûlé un feu rouge en apercevant les policiers, qui venaient de faire demi-tour pour l'intercepter.

Arrivé au coin du boulevard Université et de la rue Sainte-Anne, à Chicoutimi, le conducteur de 20 ans a frappé violemment la voiture de Hébert Boulianne, un Chicoutimien de 53 ans. La victime n'a eu aucune chance de se protéger ou d'éviter l'impact. Son décès a été constaté à son arrivée à l'hôpital de Chicoutimi.

Savard-Tremblay a ensuite pris la fuite à pied et s'est réfugié dans le logement d'un couple de la rue La Doré, à Chicoutimi. Les policiers ont suivi les traces dans la neige pour le retracer. Il a été arrêté dans les minutes suivantes et n'a pas offert de résistance.

«Mon client se trouve derrière les barreaux et fait face à plusieurs accusations dont délit de fuite, conduite dangereuse causant la mort et conduite avec les facultés affaiblies causant la mort.

«Oui mon client possède des antécédents judiciaires, mais je ne peux en dévoiler davantage pour le moment», explique Me Tourangeau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer